VOTE | 23 fans

#510 : Tous comptes faits

 

 

 

 

Ellen consulte un médecin qui lui recommande d'arrêter de travailler, elle est anémiée et son système immunitaire est gravement déficient. Le médecin ajoute qu'il est peut être déjà trop tard.

Rutger Simon a décidé de témoigner pour Patty. Ellen doit prendre des dispositions après la perte de son témoin.

Patty change d'avis et décide de rencontrer son père.

Titre VO
But You Don't Do That Anymore

Titre VF
Tous comptes faits

Première diffusion
12.09.2012

Première diffusion en France
12.09.2013

Vidéos

Scène finale - épisode 5.10

Scène finale - épisode 5.10

  

Patty et son père - season finale

Patty et son père - season finale

  

Plus de détails


[Mais tu n'as pas pu faire ça]

Titre VO:  But You Don't Do That Anymore
Titre VF:   Tous comptes faits

Première diffusion US 
DirecTV :
 12/09/2012

Première diffusion France
Canal +:  12/09/2013

Patty fait un cauchemar, elle rêve que son père lui demande où est sa petite fille. Patty répond qu’elle est morte à sa naissance. Armé d’un fusil, Lyle réclame la vérité et lui montre Catherine enfermée sur la terrasse. Patty avoue qu’elle n’est pas à elle mais à son fils. Puis il lui montre Ellen, ensanglantée, qui s’avance vers elle, armée également d’un fusil. Le coup de fusil qui part la réveille.

----------

Patty est au poste de police, interrogée par les détectives Williams et Ortiz. Ils lui demandent où est Ellen, qui a disparu. Patty ne sait pas.

----------

Ellen consulte un médecin. Ce dernier se montre inquiet des signes de stress que les résultats des analyses ont révélés. Il préconise le repos. Ellen promet de suivre ses consignes dès que le procès sera terminé. Le médecin précise qu’il sera trop tard.

Plus tard, Ellen reçoit Michael accompagné de son avocate. Cette dernière explique que Michael attend depuis trop longtemps pour obtenir la garde de sa fille. Par ailleurs, il lui faudra démontrer qu’Ellen témoigne à la barre sans animosité personnelle après le procès. Ellen leur apprend qu’elle a trouvé un témoin pour renforcer ses affirmations contre Patty. Il s’agit de Patrick Scully. Ellen ne veut pas en dire plus.

Chez Patty, Herndon est venu l’aider à préparer Rutger Simon pour une nouvelle déposition. Bien qu’Ellen ne pourra pas mettre en cause ni Torben ni Herreshoff dans l’affaire McClaren, Patty est décidée à les poursuivre après le procès. Rutger les sait très dangereux et réserve son accord pour une collaboration future avec Patty.

De son côté, Ellen prépare ses clients pour le procès. Patty a fourni une liste d’experts informatique qui pourront témoigner que Channing possède un niveau d’expertise lui permettant de pirater le compte personnel de Naomi. Mais Patty n’a aucun témoin pour démontrer ses raisons de poster la correspondance de Naomi sur son site. Puis Ellen met Rutger en garde contre Patty qui va le prendre pour cible. Ellen ressent une gêne entre Rutger et Channing.

Patty a invité Kate chez elle. Questionnée, Kate avoue être allée travailler chez Ellen pour que Patty accepte de lui parler et leur père était mourant, il fallait que Patty aille le voir. Patty voudrait savoir quelle sorte de père était Lyle avec Kate. Cette dernière répond qu’il était horrible jusqu’à ce qu’il arrête de boire, puis il s’est calmé en vieillissant et maintenant il peut être plutôt gentil. Patty décide de retourner lui parler. Kate demande à Patty d’essayer de pardonner à leur père.

Un avocat militaire vient questionner Channing en présence d’Ellen et l’informe que l’obtention non autorisée et la diffusion de dossiers médicaux gouvernementaux sont en violation directe du code militaire américain 14B7, section 9. Avant de poursuivre McClaren, il veut apprendre par qui l’information a été volée. En se levant, Channing précise qu’il ne dévoile jamais ses sources et sort. L’avocat précise à Ellen qu’ils ont des amis communs au bureau du procureur, il est seulement venu les rencontrer par courtoisie. L’enquête du département a l’intention de découvrir cette information même sans la coopération de McClaren. Soit il divulgue sa source, soit il va en prison.

Ellen imagine que David est dans son bureau. Elle lui explique qu’elle ne peut pas laisser McClaren aller en prison ce qui compromettrait le procès contre Patty. David avoue qu’il n’avait pas compris que ce qui compte le plus pour elle est gagner, alors que lui ne souhaitait qu’être heureux. En s’éloignant, David estime qu’ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre. Il lui conseille, quelle que soit la décision qu’elle prendra au sujet de Chris, de s’assurer de pouvoir vivre avec.

---------- Quelque temps auparavant ----------

Bennett Herreshoff explique à Helmut Torben les dispositions qu’il a prises pour se mettre à l’abri de la fuite organisée par Naomi Walling.

Torben fait appel à Samouraï Seven pour obtenir des informations compromettantes sur Naomi. Les e-mails pour et venant d’Herreshoff devront être supprimés. Torben confie la clé USB à Rutger qui se charge de transférer les e-mails personnels de Naomi au milieu des documents du Fonds 23.

Naomi reproche à Rutger d’avoir passé un marché avec Herreshoff et d’avoir volé ses e-mails personnels pour les publier. Elle demande une grosse somme en dédommagement sinon elle s’acharnera à faire tomber Princefield.

Torben est d’accord pour lui donner l’argent qu’elle demande mais Rutger le convainc qu’il vaut mieux l’éliminer.

----------

Patty vient donner une nouvelle liste de témoins à Ellen, qui a du mal à ne rien laisser paraître en lisant le dernier nom : Rutger Simon.

Après le départ de Patty, Ellen explose et balaie d’un revers de main rageur les dossiers de son bureau. Ellen passe à l’offensive et convoque Torben dans son bureau. Elle lui apprend que Rutger a changé de camp et va témoigner pour Patty contre McClaren. Mais Rutger sera utilisé par Patty contre Torben et Horreshoff.

Le procès s’ouvre. Patty reçoit un message. Elle avise le juge que son témoin vient de quitter le pays et sans son témoignage elle est obligée d’abandonner son recours. McClaren ressort donc libre du tribunal.

Kate félicite Ellen pour avoir battu Patty. Elle pense que les clients vont se précipiter au cabinet. L’affaire de garde de Catherine est le prochain dossier ; Kate espère que son témoignage l’aidera à régler son problème avec Patty.

L’équipe McClarenTruth déménage à Budapest. Découragé, McClaren pense qu’ils auront des difficultés pour remplacer Rutger et qu’il y aura d’autres procès, avec le gouvernement, les médias.

---------- Au commissariat ----------

Patty ne sait pas où se trouve Ellen. Le détective Ortiz lui rappelle qu’Ellen devait témoigner contre elle le jour même.

----------

Pour faire libérer Channing, Ellen a du donner le nom de sa source. En colère, Chris est parti de chez Ellen. Il lui reproche d’avoir fait passer son affaire avant lui.

Ellen informe les détectives Williams et Ortiz que Patrick Scully est prêt à témoigner contre Patty.

Scully a demandé un rendez-vous à Patty. Elle affirme qu’il n’a jamais travaillé pour elle. Il lui montre la carte tâchée de son sang qu’Ellen avait sur elle lorsqu’il l’a attaquée. Il explique que grâce à Ellen, le bureau du procureur lui a promis l’immunité s’il témoigne contre Patty. Patty lui demande combien elle doit lui donner pour éviter ce scénario.

Scully a enregistré sa conversation avec Patty. Ellen fait écouter l’enregistrement à Mikael et lui montre la copie du virement effectué par Patty à Scully. Mikael est d’accord pour qu’Ellen utilise ces informations au procès pour la garde de Catherine.

Patty rend visite à son père. Elle lui dit que dès la mort de ce dernier, elle vendra le terrain au plus offrant. Son père regrette qu’elle possède encore toute cette haine, elle répond que c’est tout ce dont elle a besoin. Elle estime qu’il a fait tout ce qu’il pouvait pour l’anéantir et qu’elle est ce qu’elle est malgré lui.

Patty a fait venir Mikael chez elle pour rencontrer Catherine et lui propose une garde partagée. Mikael refuse et souhaite que le juge lui confie la garde de sa fille.

Ellen entre dans la ruelle derrière son bureau et demande à Mikael de la rejoindre pour aller ensemble au tribunal. Scully et l’enquêteur d’Ellen, Cooper, l’attendent déjà dans son bureau. Ne la voyant pas arriver, Waleed Cooper fait part de son inquiétude au détective Ortiz.

Les détectives Williams et Ortiz se rendent donc chez Patty et l’emmènent au poste de police. Patty a conservé la carte de visite d’Hollis Nye, tâchée du sang de Scully.

Cooper décide d’aller vérifier sur le toit si Ellen n’y est pas. Scully l’accompagne. En se pendant dans la ruelle, ils découvrent Ellen étendue sur le sol, ses affaires éparpillées autour d’elle.

Mikael est arrivé au bureau d’Ellen mais ne trouve personne. Il se décide à attendre.

Après avoir parlé au téléphone avec Mikael, Ellen a été prise d’un malaise. Inconsciente, Ellen repense au médecin qui lui demandait d’arrêter de travailler pour garder son bébé. Rapidement, Cooper appelle une ambulance et tente de ranimer Ellen.

Scully rencontre Mikael dans le bureau. Persuadé que Patty a fait tuer Ellen pour l’empêcher de témoigner, Scully veut s’enfuir. Mikael l’arrête car il peut l’identifier. Il a vu Scully avec l’oncle Pete le soir où Ellen a été attaquée. Inquiet pour son immunité, Scully sort une arme et tire plusieurs fois.

En remontant dans le bureau, Ellen et Cooper font la macabre découverte.

Ortiz apprend la mort de son fils à Patty, effondrée.

Plus tard, Ellen rejoint Patty sur le ponton de la maison au bord de l’eau. Patty lui reproche d’avoir amené Scully dans l’affaire pour la garde de Catherine, Mikael serait encore vivant. Ellen lui rappelle que Scully avait été engagé par Patty pour la tuer. Ellen lui donne un porte documents contenant toutes les preuves qu’elle a pu réunir, le test ADN de Scully, le transfert de la banque pour acheter le silence de Scully entre autres. Ellen renonce à faire arrêter Patty car la perte de Mikael est bien pire.

Patty avoue que l’affaire McClaren ne représente rien pour elle, elle voulait seulement voir ce que ferait Ellen et elle trouve que cette dernière a bien joué. Rutger est mort, elles ont du sang sur les mains toutes les deux. Ellen a fait exactement ce qu’il fallait pour battre Patty. Cette dernière a hâte de se retrouver face à elle dans une nouvelle affaire. Ellen s’éloigne sans un mot.

---------- Quelques années plus tard----------

Très élégante, Patty entre dans un magasin. Elle regarde une petite fille jouer. Sa maman la rappelle, Patty reconnait Ellen. Leurs regards se croisent.

Ellen s’approche et la remercie pour tout puis lui présente sa petite fille. Patty est heureuse.

Mais Patty se retrouve toute seule, elle a rêvé qu’Ellen était venue vers elle.

Ellen et sa fille vont rejoindre Chris.

----------

 

Au milieu de la nuit Patty descend chercher de l’eau. Son père, armé d’un fusil, est installé dans le salon.

Lyle : Qu'est-il arrivé à ta petite fille ?

Patty : Ma petite fille ?

Lyle : Que diable lui as-tu fait ?

Patty : Elle est morte. A la naissance. Elle était mort-née.

Lyle : Ne me mens pas. Elle n'est pas morte. Regarde-la.

 

Catherine est enfermée sur le balcon. Ellen, ensanglantée, est assise dans la salle à manger.

Patty : oh ! Ce n'est pas la mienne. Elle appartient à mon fils.

Lyle : Pas celle-là. Que diable est-il arrivé à ton pauvre petit bébé ?

Patty : Je ne sais pas.

Lyle : Je pense que si.

 

Ellen s’avance vers Patty en la visant avec un fusil. Patty se réveille, elle a fait un cauchemar.

 

Ellen est allée consulter son médecin.

Médecin : Désolée de vous avoir fait attendre.

Ellen : Pas de problème.

Médecin : Donc, j'ai reçu tous les résultats. Je ne suis pas surprise que vous soyez si fatiguée.

Ellen : Pourquoi ? Qu'avez-vous trouvé ?

Médecin : Vos résultats m'inquiètent. Il y a des signes de stress qui ne sont pas de bon augure. Votre système immunitaire est épuisé. Vous êtes anémique.

Ellen : Je peux prendre quelque chose pour ça ?

Médecin : Oui, mais des compléments ne vont pas résoudre le problème.

Ellen : Dites-moi ce que je dois faire et je le ferai.

Médecin : Le plus important c'est le repos.

Ellen : J'ai ce procès qui arrive, mais une fois fini, je pourrai ralentir.

Médecin : J'ai peur que ce soit trop tard. Vous comprenez ce que je dis.

Ellen : Oui.

 

Michael et son avocate attendent Ellen dans son bureau.

Ellen : Désolée pour le retard.

Avocat : Michael a attendu longtemps pour obtenir la garde de sa fille, et il tient beaucoup à avancer.

Ellen : Je comprends.

Avocat : Vous planifiez toujours de témoigner contre Mme Hewes ?

Ellen : Absolument. On espère que le procès McClaren ne durera pas longtemps. Ta mère n'a pas de témoin significatif et très peu de preuve.

Michael : Ça ne l'a jamais arrêtée.

Ellen : Non, mais l'affaire entière est basée sur les réclamations non fondées par la fille de la victime. Vous semblez soucieuse.

Avocat : Je m'inquiète de votre crédibilité à la barre. On devra montrer que votre désir de témoigner contre Mme Hewes est plus que juste de l'animosité personnelle.

Ellen : J'ai trouvé quelqu'un qui peut fournir des preuves plutôt accablantes pour renforcer mes affirmations contre ta mère. Son nom est Patrick Scully.

Michael : Est-ce un ancien employé ?

Ellen : D'une certaine façon.

Avocat : Quelle preuve a cette personne ?

Ellen : Dès que j'ai plus d'informations, je vous le ferai savoir.

 

Chez Patty

Herndon : Votre performance dans la déposition laissait un peu à désirer.

Rutger : J'ai été pris de court.

Herndon : Oui, mais vous êtes un témoin maintenant. On ne peut plus laisser ça arriver.

Patty : On doit vous préparer pour tout ce qu'Ellen Parsons pourrait vous balancer.

Rutger : Et si elle demande pour Torben et Herreshoff ?

Herndon : Elle ne le fera pas. Le fait que Torben était simultanément un initié et un donateur de McClaren est terrible pour son affaire. Elle ne va pas toucher à ça.

Patty : Cependant, je suis intéressée par Torben et Herreshoff.

Rutger : Comment ça ?

Patty : Quand le procès McClaren sera fini, j'ai l'intention de les poursuivre.

Rutger : On n'a jamais discuté de ça.

Patty : Non. Mais si vous voulez que j'assure un nouveau financement pour vous, Mr Simon, j'aurai besoin de votre entière coopération.

Rutger : Torben et Herreshoff sont des hommes très dangereux.

Patty : Je voudrais tout savoir.

Rutger : Après que le procès soit fini... après le procès de Channing, là je vous dirai.

 

Dans les bureaux de McClarenTruth.org.

Ellen : Après l'ouverture des déclarations, Patty commencera avec les témoins.

Gitta : Elle commence ?

Ellen : Oui. Le plaignant commence toujours. C'est sa dernière liste de témoins.

McClaren : Qui sont ces gens ?

Ellen : Experts techniques, surtout. Des gens qui peuvent témoigner que vous avez l'expertise pour pirater le compte personnel de Naomi.

McClaren : Vous êtes inquiète à propos d'eux ?

Ellen : Non. Patty n'a personne qui montera à la barre et démontrera que vous aviez des raisons de poster les emails de Naomi. Rutger ?

Rutger : Oui.

Ellen : Quand Patty aura fini, ce sera mon tour. Je vais vous appeler à la barre en premier.

Rutger : Ok.

Ellen : Patty va vous presser sur Torben et essayer de s'acharner sur vous encore. Mais vous serez préparé pour ça cette fois, pas vrai ?

Rutger : Absolument.

Ellen : Vous allez bien ?

Rutger : Oui, juste... Pressé de m'y mettre.

Ellen : Bien.

 

Kate est chez Patty.

Patty : Tiens voilà.

Kate : Merci. J'étais surprise de t'entendre, surtout avec le procès qui va commencer.

Patty : Oui, tu dois être excitée de retourner au tribunal.

Kate : Très.

Patty : Je suis curieuse. Pourquoi es-tu retournée travailler pour Ellen en premier lieu ?

Kate : J'ai voulu essayer d'être avocate à nouveau. Aussi, notre père était mourant, et c'était important pour moi  que tu le revois.

Patty : Qu'est-ce que ça a à faire avec le fait que tu travailles pour Ellen ?

Kate : M'aurais-tu prêté attention si je n'étais pas du côté opposé de ton affaire ? Tu n'aurais même pas répondu à mes appels.

Patty : Comment était-il comme père pour toi ?

Kate : Horrible. Jusqu'à ce qu'il arrête de boire. Et même là, il n'était pas une promenade de santé. Mais il s'est calmé en vieillissant. Et maintenant il peut être plutôt gentil, en fait.

Patty : J'aimerais le revoir.

Kate : As-tu décidé de le laisser donner le terrain à Michael ?

Patty : Je n'ai rien décidé. Je veux juste... lui parler. Penses-tu qu'il soit assez cohérent pour avoir une discussion ?

Kate : Si tu l'attrapes au bon moment. Ce ne sont pas mes affaires, mais peu importe ce qu'il a fait à l'époque, tu as le pouvoir maintenant. Il est sans défense. Mais je pense vraiment que tu devrais essayer de lui pardonner. Si ce n'est pour son bien, alors pour le tien.

Patty : Merci pour le conseil.

 

Dans le bureau d’Ellen, McClaren est interrogé par l’avocat de l’armée.

Avocat : Mr McClaren, des informations confidentielles concernant l'armée des USA ont été volées à l'administration des vétérans...

McClaren : Et laissez-moi deviner, vous êtes ici pour me demander des astuces en sécurité informatique.

Avocat : Je suis ici car le contenu a été posté sur votre site web.

Ellen : Vous avez une question pour mon client ?

Avocat : Mr McClaren, vous êtes conscient... que l'obtention non autorisée et la diffusion de dossiers médicaux gouvernementaux est en violation directe du code militaire de l’armée américaine 14B7, section 9 ?

Ellen : Accusez-vous mon client d'un crime ?

Avocat : C'est une option. Mais pour le moment, nous sommes plus intéressés par qui a volé l'information.

McClaren : Allez vous faire foutre. Je ne dévoile jamais de noms. (A Ellen) Vous pourriez lui dire, que s'il veut m'arrêter, il devrait le faire.

Avocat : Nous avons des amis communs au bureau du procureur. Je suis juste venu ici par courtoisie.

Ellen : J'apprécie.

Avocat : Le Département a l'intention de poursuivre l’enquête malgré le manque de coopération de Mr McCLaren.

Ellen : Ce qui signifie ?

Avocat : Je ferai simple. Soit vous communiquez la source de votre client soit on le jette en prison. Je suis sûr que vous ne voudriez pas de ce genre de publicité au milieu d'un procès.

 

Plus tard, dans son bureau, Ellen accompagnée de Chris, reçoit le soldat qui a fourni les documents de l’armée.

Tony : Chris m'a dit que les gros bonnets envoyaient des gars avec PTSD au combat sous médicaments... ça m'a énervé.

Ellen : Je comprends.

Tony : Je connais certains de ces gars, donc je me suis dit et puis merde. Vous savez, merde à ça. Le reste du monde devrait savoir pour eux, aussi.

Ellen : Je pense que Chris vous a expliqué que j'ai été approchée par les autorités fédérales.

Tony : Ouais.

Ellen : Ils doivent rendre quelqu'un responsable, faire un exemple, donc ils vont arrêter McClaren.

Tony : A moins que je me rende.

Ellen : En tant qu'avocate de McClaren, c'est mon travail de vous demander si vous seriez prêt à faire ça.

Tony : Qu'arriverait-il à McClaren s'il était arrêté ?

Ellen : L'administration fera tout ce qui est en son pouvoir pour mettre McCLaren hors-jeu.

Tony : Et qu'arriverait-il si... si je me rendais ?

Ellen : Vous êtes beaucoup plus sympathique que McCLaren. Les militaires ne s'en prendraient pas à vous de la même manière. Ils sembleraient mauvais.

Chris : Au minimum, tu serais traduit en cours martiale. Ça dépend totalement de toi, Tony. Ça doit être ta décision.

Tony : Oui, j'aime bien McLaren. J'aime ce qu'il fait. Il m'a donné l'opportunité de faire sortir l'histoire. Mais, je ... dois penser à mon avenir. Ma pension. Je suis désolé. Je suis désolé. Je ne peux pas le faire. Je ne peux pas.

Ellen : Je comprends.

 

Plus tard, Ellen est dans son bureau. David est installé dans un fauteuil.

Ellen : Kate ? Tu as l'historique de Naomi Walling ? Kate ?

David : C'est ce que tu cherchais ?

Ellen : Oui. Merci.

David : C'est tout ? Tu ne vas pas dire bonjour ?

Ellen : David, je suis au milieu de cette affaire.

David : Ok. On se rattrapera plus tard.

Ellen : Attends. Attends, je suis désolée.

David : Alors, tu as une décision importante à prendre.

Ellen : Oui.

David : J'aime bien Chris.

Ellen : Moi aussi.

David : Alors, je pense que tu sais ce que tu as à faire.

Ellen : Je ne peux pas laisser McCLaren se faire arrêter. Je ne peux pas, pas quand je suis si près de gagner cette affaire.

David : Alors tu vas dénoncer le soldat qui a aidé Chris ?

Ellen : Chris ne comprendra pas maintenant, mais un jour, il comprendra. Je trouverai un moyen d'arranger les choses, d'une façon ou d’une autre.

David : Tu le crois réellement ? Je ne pense pas que j'ai jamais compris à quel point c'est important pour toi.

Ellen : A quel point quoi l'est ?

David : Gagner.

Ellen : Tu allais devenir docteur. Tu voulais le succès autant que je le voulais.

David : Non. Je voulais juste être heureux. Il y a une différence. Je t'aime Ellen.

Ellen : Je t'aime aussi.

David : Mais après tout ce temps, je réalise... que nous n’avons jamais été faits l'un pour l'autre.

Tu as peut-être raison.

David : Quant à Chris, quelle que soit la décision que tu prends, assure-toi de pouvoir vivre avec.

 

L’avocat de l’armée entre dans le bureau et ramène Ellen à la réalité.

Avocat : Mlle Parsons ? - Je suis désolé, j'ai frappé...

Ellen : Je suis désolée. Entrez s'il vous plaît. Asseyez-vous.

Avocat : Avez-vous pris une décision ?

Ellen : Oui.

 

- - - - - - - - - - -

Patty est au commissariat avec le détective Dan Williams.

Williams : Vous avez le droit de parler à un avocat. Vous êtes au courant de ça ?

Patty : Je n'ai pas besoin d'un avocat.

- - - - - - - - - - -

 

- - - - - - - - - - -

Un an auparavant

Rutger : Merci de me rencontrer.

Herreshoff : Que me voulez-vous Mr Simon ?

Rutger : J'ai une proposition pour vous. Je veux me débarrasser de Channing McClaren.

- - - - - - - - - - -

 

Plus tard, Herreshoff confie à Torben.

Herreshoff : Mr Simon va retarder la divulgation. J'aurai le temps de commencer une enquête interne, puis la remettre à la SEC.

 

- - - - - - - - - - -

Rutger : Mais d'abord, j'ai besoin que vous me donniez des informations personnelles sur Naomi Walling.

 

- - - - - - - - - - -

Torben : Quel genre d'informations ?

Herreshoff : Désobligeantes... quelque chose qu'elle ne voudrait pas voir publier...

Torben : Je vois.

 

- - - - - - - - - - -

Samouraï Seven : Vous aviez raison... Walling était une petite dame très occupée. J'ai des milliers d'emails, de nature sexuelle.

 

- - - - - - - - - - -

Herreshoff : Ceux pour et venant de moi doivent être laissés de côté.

 

- - - - - - - - - - -

Torben : Et sa correspondance avec Mr Herreshoff ?

Samouraï Seven : Ne vous préoccupez pas de ça.

 

- - - - - - - - - - -

Torben : Un plaisir de vous rencontrer, Mr Simon. Ça devrait faire tout ce dont on a besoin.

 

- - - - - - - - - - -

Naomi : Vous aviez garanti mon anonymat.

Rutger : Je suis vraiment désolé, Mme Walling.

Naomi : Désolé ?

Rutger : C'était une erreur.

Naomi : Comment avez-vous eu mes emails personnels ?

Rutger : Vous avez dû nous les envoyer accidentellement.

Naomi : Conneries. Vous avez piraté le système de Princefield et les avez volés.

Rutger : C'est une accusation scandaleuse.

Naomi : Benneth Herreshoff a dû passer une sorte de marché avec vous.

Rutger : Vous êtes loin du compte Mme Walling.

Naomi : Il a dû vous contacter, vous ou Channing. Quoi qu'il en soit, vous allez tous payer. Je veux assez d'argent à vie ou je ferai tomber Princefield, Herreshoff, McClaren... chacun de vous.

- - - - - - - - - - -

 

Ellen reçoit Patty dans son bureau.

Ellen : Je n'ai pas beaucoup de temps. Donc... je peux faire quoi pour toi ?

Patty : J'ai un témoin en plus à ajouter à ma liste. Je le soumettrai officiellement cette semaine, mais j'ai pensé te prévenir. Passe une bonne nuit.

 

Ellen a convoqué Torben dans son bureau.

Torben : Vraiment, Mlle Parsons, Je ne vois pas quelle affaire nous avons l'un avec l'autre. Je donne de l'argent à McClarenTruth.org, vous le défendez au tribunal. Alors faites votre travail. Défendez-le et laissez-moi tranquille.

Ellen : Connaissez-vous bien Rutger Simon ?

Torben : La nounou de McClaren ? Pourquoi ?

Ellen : Mr Simon a changé de camp.

Torben : Expliquez.

Ellen : Il témoigne pour Patty Hewes. Contre Channing McLaren.

Torben : Comment le savez-vous ?

Ellen : Patty va le soumettre comme témoin.

Torben : Si c'est vrai, vous perdrez le procès.

Ellen : Oui. Mais on est ici pour parler de ce que vous allez perdre.

Torben : Parlez.

Ellen : Je ne sais pas quelle est en réalité votre implication, Mr Torben. Mais je crois que Mr Simon le sait.

Torben : Qu'insinuez-vous Mlle Parsons ?

Ellen : Je me moque de ce que vous et Bennet Herreshoff mijotez. Je ne me soucie que de mon affaire. Rutger Simon est dans les mains de Patty Hewes maintenant. Et quand elle l'utilisera contre vous... et croyez-moi, elle le fera... vous et votre ami le PDG allez être trainés dans la merde.

Torben : Effectivement.

 

- - - - - - - - - - -

Naomi : Vous allez tous payer, chacun d'entre vous.

- - - - - - - - - - -

Torben : Qu'est-ce que c'est ?

Rutger : Le chiffre que Naomi Walling réclame pour fermer sa bouche.

Torben : Expliquez.

Rutger : Elle avait une liaison avec Herreshoff. Aucun de ses mails n'était dans la divulgation. Elle a mis deux et deux ensemble.

Torben : Les hommes et leurs foutus organes génitaux. D'accord. On la paye.

Rutger : Attendez. Naomi Walling est une dénonciatrice. Les dénonciateurs aiment parler, trahir des secrets. Ça leur permet de se sentir bien. Ils ne le font pas pour l'argent. Quand elle recommencera à vouloir parler, elle pourrait utiliser le pot-de-vin contre nous.

Torben : Que suggérez-vous ?

Rutger : Je ne sais pas.

Torben : Si, vous savez.

 

Naomi Walling est seule chez elle, elle fait couler un bain. Deux hommes masqués entrent et maquillent le crime en suicide.

- - - - - - - - - - -

Herreshoff a réuni Torben et Rutger Simon chez lui.

Herreshoff : Messieurs.

Torben : Si Mr Simon a parlé à Patty Hewes.

Rutger : C'est vrai. Je veux témoigner contre Channing, en finir une fois pour toutes. Ce sera mieux pour nous tous. J'aurais dû le faire plus tôt.

Herreshoff : Et qu'avez-vous dit à Mme Hewes à propos de moi et de Mr Torben ?

Rutger : Rien, évidemment. Je compte sur vous pour le financement une fois ce procès fini.

Herreshoff : Vous êtes conscient que Patty méprise Wall Street. Vous pensez vraiment qu'elle ne nous poursuivra pas quand elle aura fait tomber McClaren ?

Rutger : Son combat ne vous concerne pas. Elle dirige une guerre personnelle. Tout ce qui lui importe est de battre Ellen Parsons.

Herreshoff : Néanmoins, on ne peut vous voir devenir à l'aise avec Mme Hewes.

Rutger : Bien sûr. Je n'ai pas de raison de me retourner contre vous.

Torben : Un simple lapsus serait assez.

Rutger : Ne vous inquiétez pas de moi. Je peux m'en sortir avec Patty Hewes.

Herreshoff : Très bien, Mr Simon, allez-y et témoignez.

 

Dans la rue, Rutger passe un coup de fil.

Rutger : Rien pour Heathrow, Londres ? Non, je ne peux pas... être en attente. Et pour Dublin ? Oui, super. Je prendrai le vol du matin.

 

Au tribunal. Le jour du procès arrive.

Greffier : Mesdames et Messieurs, la Cour. Dans l'affaire Walling contre McClaren, l'honorable Juge Richard Gearheart preéside. Veuillez vous asseoir. Les avocats sont présents, Votre Honneur.

Gearheart : Excellent. Mme Hewes, vous êtes prête pour les arguments d'ouverture ?

Patty : Je le suis, Votre Honneur.

Gearheart : L'auditoire est à vous.

 

Un SMS arrive sur le portable de Patty.

Patty : Votre Honneur.

Gearheart : Oui, Mme Hewes.

Patty : J'ai besoin d'un moment pour m'entretenir avec ma cliente.

Gearheart : Faites vite.

 

Patty : Votre Honneur, peut-on approcher ?

 

Sur un signe du Juge, Patty et Ellen s’approchent de lui.

Patty : Votre Honneur, il est porté à ma connaissance que que Rutger Simon a quitté le pays, donc mon plus important témoin ne va plus témoigner en faveur de ma cliente. Au regard de ceci, ma cliente et moi pensons que nous n'avons pas d'autre choix que de nous retirer du procès en ce moment.

Gearheart : Vous laissez tomber toutes vos réclamations ?

Patty : A contrecœur, oui. Votre Honneur, je... Je n'ai simplement pas de dossier.

 

En sortant du tribunal, McClaren est harcelé par les journalistes.

Journalistes : Mr McClaren... - Mr McClaren, Mr McClaren. Quel avenir pour McClarenTruth.org après le résultat de ce process ?

McClaren : McClarenTruth.org continuera à exposer les injustices.

Ellen : Et c'est une très bonne chose pour le monde, mais aujourd'hui n'est pas un jour heureux pour nous. La mort de Naomi Walling reste une tragédie malgré l'issue de cette affaire. Elle était une courageuse dénonciatrice et on ne l'oubliera pas. Ceci étant dit, ce qui est arrivé ici aujourd'hui tend à prouver que ce procès n'aurait jamais dû être déposé en premier lieu.

Journaliste : Est-ce un coup direct à Patty Hewes ?

Ellen : C'est un fait.

Journaliste : Merci.

Journaliste : Mlle Parsons, si je pouvais...

Ellen : On tiendra une conférence de presse plus tard aujourd'hui. Merci. Merci beaucoup. Merci.

 

Kate : Je n'arrive toujours pas à croire que tu as battu Patty Hewes.

Ellen : Je te suis très reconnaissante pour ton aide, Kate.

Kate : Donc tu ne sais vraiment pas pourquoi Rutger Simon a décidé de ne pas témoigner ?

Ellen : Vraiment, je n'ai aucune idée.

Kate : Les clients vont frapper à la porte. Je ne sais pas comment tu vas choisir ta prochaine affaire.

Ellen : On peut décider la semaine prochaine. Le procès de Michael commence, donc tu devrais prendre les prochains jours de repos si tu veux.

Kate : Ellen, peu importe la résolution que tu cherches avec Patty, j'espère que cette affaire de garde de Catherine t'aidera à le régler.

Ellen : Ça le fera.

Kate : Bonne nuit.

Ellen : Bonne nuit.

 

McClaren regarde la diffusion d’une interview de Patty.

Journaliste : Que répondez-vous aux accusations vous reprochant d’avoir introduit ce procès ?

Patty : J'ai échoué aujourd'hui. Je n'ai pas pu obtenir justice pour ma cliente. Je vivrai avec le fardeau de cet échec.

Journaliste : Merci pour votre temps.

 

Gitta : Je nous ai réservé des tickets pour Budapest. L'équipe est sur le dernier avion en partance ce soir.

McClaren : Tu as des nouvelles de Rutger ?

Gitta : Non. Il est parti, Channing. Il s'est retourné contre nous et a fui comme le foutu lâche qu'il est. On n’aura pas de problème pour lui trouver un remplaçant.

McClaren : Si.

Gitta : Channing, tu es libre. Le procès est fini. Sois heureux.

McClaren : Il y aura d'autres procès. Gouvernements, média. Je serai toujours attaqué.

Gitta : Peut-être car tu es un héros. Viens. La voiture pour l'aéroport est dehors.

McClaren : Pourquoi les gens te détestent tant quand tu dis la vérité ?

 

Au commissariat.

Patty : Inspecteur, je ne sais pas ce que vous espérez apprendre de moi, mais je suis supposée être au tribunal en ce moment.

Rosario Ortiz : Nous le savons. Ellen Parsons devait témoigner contre vous aujourd'hui. Vous savez ce qu'elle allait dire à la barre ?

Patty : Non. Et si elle a disparu, je suppose qu'on n’aura jamais la chance de le découvrir.

 

Ellen retrouve Chris devant son ancien appartement.

Chris : Que fais-tu ici ?

Ellen : Tu as déménagé tes affaires.

Chris : Oui, tu as remarqué ?

Ellen : Chris, je suis désolée, mais cela devait être fait.

Chris : Ça devait être fait ? Tu te fous de moi ? Le gars a essayé de m'aider et tu le lui as joué à l'envers, Ellen.

Ellen : Quand il t'a donné l'information, il savait qu'il prenait un risque.

Chris : Je lui ai demandé de prendre ce risque !

Ellen : Je sais.

Chris : Je lui ai demandé de le faire.

Ellen : Evidemment, je comprends pourquoi tu es en colère... vraiment... mais McClaren est mon client. C'est mon travail de le protéger. C'est ce que font les avocats.

Chris : Tu t'en branles de McClaren. Tu veux juste gagner. C'est tout ce qui compte.

Ellen : Non, c'est plus compliqué que ça.

Chris : Non.

Ellen : Chris, comprends s'il te plait.

Chris : Tu as fait passer l'affaire avant moi, ok ? Tu as fait passer l'affaire avant moi, Ellen !

Ellen : Oui, et je tiens à gagner. Bien sûr, j'y tiens. J'ai voué ma vie à ça. Ça compte pour moi. Mais toi aussi. Et je te promets, je me rattraperai.

Chris : Comment tu penses faire ça ?

Ellen : Je ferai les choses bien. Il y a toujours un moyen.

Chris : Oui, j'adorerai croire ça. Mais je ne te crois pas.

 

Les détectives Rosario Ortiz et Dan Williams sont dans le bureau d’Ellen.

Ellen : J'ai rencontré Scully. Il a admis que Patty Hewes l'avait engagé pour s'en prendre à moi, et il est prêt à témoigner contre elle.

Williams : Comment a-t-il accepté ça ?

Ellen : J'ai tiré des ficelles au bureau du procureur, passé un accord d'immunité.

Williams : Pourquoi ne l'avez-vous pas remis à la police ?

Ellen : Je ne voulais pas qu'il soit déjà arrêté. J'ai besoin de lui contre Patty.

Ortiz : Mais vous comprenez que vous prenez un gros risque avec ce gars là-dehors.

Ellen : J’ai des raisons personnelles pour agir ainsi.

Williams : Et pour Patty Hewes ? Comment savez-vous qu'elle ne va pas utiliser Scully pour s'en prendre à vous encore ?

Cooper : Je prendrai soin d'Ellen. S'il y a un signe de problème, inspecteurs, je vous contacterai.

 

A l’extérieur, Scully rencontre Patty.

Scully : Mme Hewes. J'étais trés proche de votre oncle Pete.

Patty : Oui, vous l'avez mentionné au téléphone.

Scully : On ne s'est jamais rencontrés, mais j'ai l'impression de vous connaître. J'ai travaillé pour vous après tout.

Patty : Vous n'avez jamais travaillé pour moi.

Scully : Je sais que j'ai été payé pour faire des choses pour vous.

Patty : Corey, viens.

Scully : Ellen Parsons sait tout de moi.

Patty : Comment ?

Scully : Elle avait ça sur elle quand je l'ai attaquée. Elle a fait tester le sang dessus. Ça l'a menée directement à moi. Grâce à Parsons, le bureau du procureur m'offre l'immunité si je témoigne contre vous.

Patty : Combien ça me coûterait pour éviter ce scénario ?

 

Scully était chargé d’enregistrer la conversation. Ellen fait écouter l’enregistrement à Michael.

Scully : Assez pour mettre ma famille à l'aise pendant un long... long moment.

 

Ellen : Je suis sûre que c'est dur d'entendre que ta mère est capable de faire une telle chose... mais c'est vrai.

Michael : Tu es sûre ?

Ellen : Oui. J'ai aussi l'extrait du virement bancaire de Patty à Patrick Scully fait peu aprés cette conversation. Je veux utiliser cette preuve dans ton procès pour la garde. Mais, évidemment, j'ai besoin que tu sois d'accord.

Michael : C'est bon pour moi. C'est un succès dramatique. J'aurai ma fille.

Ellen : Oui.

Michael : Quand même...

Ellen : Quoi ?

Michael : Je pense qu'elle n'a pas été blessée assez... de cette façon. Tu sais ?

 

A l’hôpital, Patty entre dans la chambre de son père.

Patty : J'aimerais un moment avec mon père, s'il vous plait. Alors tu es toujours vivant. J'ai pensé au pardon.

Lyle : Et pour mon terrain ?

Patty : Dès que tu auras lâché ton dernier souffle, je vais le vendre au plus bas soumissionnaire. La première personne qui voudra payer un penny pourra l'avoir.

Lyle : C'est vrai. Tu t'accroches à cette haine. C'est tout ce que tu as.

Patty : C'est tout ce dont j'ai besoin.

Lyle : Je t'ai rendue dure. Tu es ce que tu es grâce à moi.

Patty : Je suis qui je suis malgré toi.

Lyle : Je suis désolé.

Patty : C'est trop tard. Tu as fait tout ce que tu pouvais pour m'anéantir. Ma mère irait à l'église et prierait pour toi. Et je n'ai jamais compris pourquoi, car je pensais que tu méritais d'aller en enfer... pour ta cruauté... ta brutalité. Pour chaque nuit où tu rentrais ivre et en rage. Tu nous terrorisais. Tu nous tyrannisais. Et notre peur te rendait grand et important. Mama... ne t'a jamais jugé. Mais je le ferai. Je veux que tu te rappelles ce moment pour toujours. Ce sentiment d'impuissance, de faiblesse. De moi te regardant dans les yeux et te disant combien je te déteste. Il n'y a pas de pardon pour toi, pas de pitié. Seulement la mort.

 

Chez Patty.

Michael : Je vais te dire un secret. Peux-tu garder un secret ?

Catherine : Oui.

Michael : Je suis le fils de Grand-mère.

Catherine : Vraiment ?

Michael : Donc je suppose que ça veut dire que nous sommes liés.

Patty : Catherine ? J'ai besoin de parler à Michael une minute. Peux-tu continuer à colorier ?

Catherine : Oui.

Patty : Gentille fille.

 

Michael : Elle est douce.

Patty : Oui. J'ai pensé qu'il était temps que tu la rencontres correctement.

Michael : Mais tu ne veux pas qu'elle sache que je suis son père.

Patty : Pas encore. Je pense qu'on devrait arriver à un accord.

Michael : C'est pour ça que le procès pour la garde a lieu. Je ne suis pas intéressé par tes négociations unilatérales.

Patty : Je veux ce qui est juste.

Michael : Et qu'est-ce que c'est ?

Patty : Garde partagée, 50/50.

Michael : En quoi est-ce juste ? C'est ma fille.

Patty : Grâce à moi... Catherine ne saura jamais ce que l'on ressent d'être abandonnée.

Michael : C'est une connerie. C'est au sujet d'Ellen Parsons et ce qu'elle va dire au tribunal.

Patty : Je me fiche de ce qu'Ellen témoigne. Tout ce qu'elle a c'est calomnies et mensonges.

Michael : Ok, maman. On verra.

Patty : Michael. On peut se retrouver à la moitié du chemin ?

Michael : Laissons un juge décider de ça.

 

Dans la rue, en se rendant à son bureau, Ellen reçoit un appel de Michael.

Michael : Ici Michael.

Ellen : Michael, c'est Ellen. Scully est prêt à témoigner donc viens à mon bureau et on partira ensemble.

 

Dans le bureau d’Ellen, Cooper surveille Scully.

Scully : Ellen était supposée être là il y a deux heures.

Cooper : Oui, je suis au courant.

Scully : Parsons est mon billet pour l'immunité. Je suis inquiet. Quelque chose lui est arrivée.

Cooper : Comme quoi ?

Scully : Pensez-vous vraiment que Patty Hewes va laisser aller ce témoignage jusqu'au bout ? Vous savez que je travaillais pour l'oncle de Patty, non ? Cette femme est folle. Une fois j'ai dû tuer un chien juste pur lui faire avoir un témoin. Quand je l'ai rencontrée, j'ai vu à quel point elle était désespérée. Croyez-moi. Il y a une raison si Ellen Parsons n'est pas ici en ce moment.

 

Cooper appelle les détectives.

Rosario Ortiz : Ortiz.

Cooper : Oui, ici Waleed Cooper, l'enquêteur d'Ellen Parsons.

Ortiz : Comment puis-je vous aider?

Cooper : J'étais supposé retrouvé Ellen à son bureau il y a deux heures. Elle n'est pas venue.

Ortiz : Qu'aimeriez-vous qu'on fasse ? Williams !

 

Plus tard, au commissariat.

Ortiz : Mme Hewes. Ellen Parsons a disparu.

 

Cooper multiplie les appels sur le portable d’Ellen.

Cooper : Ellen, où diable es-tu ? J'ai besoin de savoir que tu vas bien. Allons vérifier le toit.

 

Patty : Inspecteur, je ne sais pas ce que vous espérez apprendre de moi, mais je suis supposée être au tribunal en ce moment.

Ortiz : Nous le savons. Ellen Parsons devait témoigner contre vous aujourd'hui. Je ne peux imaginer que vous étiez ravie de ça. Vous savez ce qu'elle allait dire à la barre ?

Patty : Non. Et si elle a disparu... on n'aura pas la chance de le découvrir.

 

Cooper et Scully arrivent sur le toit, pendant que Michael entre dans le bureau.

Michael : Ellen ? Il y a quelqu'un ?

 

Scully : Rappellez-la.

Cooper : Pourquoi ?

Scully : Faites-le.

Cooper : Merde.

 

En entendant le téléphone d’Ellen sonner, ils se penchent au-dessus de la ruelle derrière le bureau d’Ellen et découvre la Jeune femme étendue sur le sol, apparemment sans vie.

Pendant que Cooper se précipité vers le rez de chaussée, Scully redescend dans le bureau où il découvre Michael, en train d’appeler Ellen.

 

Après avoir appelé Michael pour lui donner rendez vous à son bureau, Ellen est prise d’un malaise et se souvient de la mise en garde de son médecin.

Médecin : Le plus important c'est le repos.

Ellen : J'ai le procès qui arrive, mais une fois fini, je pourrai y aller doucement.

Médecin : J'ai peur que ce soit trop tard. Vous comprenez ce que je dis ? Les vertiges, les saignements irréguliers... je n'aime pas la direction que vous prenez. Je ne veux que vous perdiez ce bébé. Et vous ? Car ça pourrait arriver si vous continuez à ce rythme.

Ellen s’effondre dans la ruelle. Cooper arrive près d’elle, il appelle des secours.

Cooper : Il y a une femme inconsciente. Envoyez une ambulance au coin de Canal et Green. Vite ! Ellen, Ellen, tu m'entends ?

 

Scully entre dans le bureau.

Michael : Ellen ? C'est toi ? Donc vous êtes Patrick Scully.

Scully : Oui.

Michael : Merci de témoigner pour moi. J'ai essayé de joindre Ellen depuis des heures. Vous savez où elle est ?

Scully : Elle est mourante dans la ruelle. Salue ta mère de ma part.

Michael : Attendez. Où allez-vous ?

Scully : Ellen m'a eu une immunité. Sans elle, je n'ai pas de raison de témoigner. Personne d'autre ne peut m'identifier.

Michael : Je peux. Je sais ce que vous avez fait. La nuit où Ellen a été attaquée, je vous ai vu. J'avais dit à ma mère que je n'étais pas en ville, mais j'ai menti, je vous ai vu dans l'immeuble. Vous parliez à l'oncle Pete. Si vous ne témoignez pas contre ma mère, je vous dénoncerai.

 

Scully sort un révolver et tire plusieurs fois sur Michael. Pendant ce temps, Cooper arrive à ranimer Ellen et l’aide à se relever. En rentrant dans le bureau, Ils découvrent le corps de Michael, Scully s’est enfui.

 

Cooper : Ellen. Ellen, tu m'entends ? Ellen ! Allez. Allez. Regarde-moi. Ellen, regarde-moi. C'est ça. Allez. Allons t’asseoir dans ton bureau.

 

Ellen : Tu peux appeler les inspecteurs ?

 

Dans la salle de garde à vue, Rosario Ortiz répond au téléphone.

Ortiz : Ortiz.

Ortiz (à Williams) : Eteins le haut-parleur.

 

Plus tard, Ellen rejoint Patty sur le ponton au bord du lac.

Ellen : Je suis désolée pour ta perte, Patty.

Patty : Michael serait toujours en vie si tu n'avais pas amené Scully dans l'affaire de garde.

Ellen : Scully a essayé de me tuer. Tu l'as engagé pour le faire.

Patty : On en a discuté.

Ellen : Oui, mais maintenant je peux prouver tout ce que j'ai dit. Tout est dans ce porte-document. L'ADN de Scully. Le transfert de la banque que tu as fait pour acheter son silence. Je pourrais te faire arrêter pour tentative de meurtre. Mais la prison ne peut pas être pire que de perdre un enfant.

Patty : Je suppose qu'on a toutes les deux du sang sur nos mains, non ? J'éspère que tu réalises maintenant... que gagner l'affaire McClaren ne

signifiait rien pour moi, Ellen. Je voulais voir de quoi tu étais vraiment capable.

Ellen : De quoi parles-tu ?

Patty : Je t'ai avertie que Mr Simon allait devenir témoin pour moi car je voulais voir ce que tu allais faire. Et tu l'as joué parfaitement.

 

Dans le bureau d’Ellen.

Ellen : Vous et ton ami PDG allez être trainés dans la merde.

Torben : Effectivement.

Ellen : Si vous voulez vous protéger contre Mr Simon... c’est le moment d'agir. Suis-je claire ?

Torben : Plutôt claire.

 

Patty : Tu te fichais de ce qu'ils ont fait. Et maintenant Rutger Simon est mort, Ellen.

 

Rutger : Rien pour Heathrow, Londres ? Non, je ne peux... être en attente. Et pour Dublin ? Oui, super, je prendrai le vol du matin.

 

Rutger ne s’aperçoit pas qu’il est suivi par les assassins de Naomi. Le meurtre de Rutger est maquillé en suicide.

 

Patty : Félicitations. Tu as gagné l'affaire Ellen. Tu as fait ce qu'il fallait pour me battre. Tu es enfin dans le jeu, Ellen. J'ai hâte de revenir contre toi un jour.

 

Plusieurs années plus tard.

Patty, très chic, entre dans un magasin.

Une cliente accompagnée d’une petite fille est à l’intérieur.

Patty : Merci.

Ellen : Chérie, viens près de maman.

 

Le regard des deux femmes se croisent.

Vendeur : Puis-vous aider ?

Patty : Au nom de Hewes.

 

Patty entre dans sa voiture

Patty : Ramenez-moi à la maison.

Ellen : Bonjour, Patty.

Patty : Bonjour.

Ellen : Je voulais...

Patty : Oui ?

Ellen : ... enfin te remercier pour tout. Je suis vraiment reconnaissante. Pour tout.

Patty : Je t'en prie, Ellen.

Ellen : Et je voulais que tu rencontres ma fille.

Patty : Bonjour.

 

Chauffeur : Mme Hewes ? Tout va bien là-derrière ?

 

Ellen est encore dans le magasin, Patty a rêvé.

Ellen : Juste une seconde de plus, chérie.

 

Patty : J'ai changé d'avis. Ramenez-moi au bureau.

 

La fillette : Tu connais cette dame là-bas ?

Ellen : Avant oui. Avant ta naissance. Quand j'étais avocate.

La fillette : Mais tu ne fais plus ça.

Ellen : Non. Devrait-on aller trouver papa ? Il est au bureau des Vétérans aujourd'hui.

La fillette : Ok. Il y a une petite poussière juste là. C'est une si petite fleur !

 

In the middle of the night Patty down to fetch water. His father, a gun is in the living room.

Lyle : What happened to your little girl?

Patty : My little girl?

Lyle : What the hell did you do to her?

Patty : She died. At birth. She was stillborn.

Lyle : Don't lie to me. She ain't dead. Take a look at her.

 

Catherine is enclosed balcony. Ellen, bloody, sat in the dining room.

Patty : Oh? She's not mine. She belongs to my son.

Lyle : Not that one. What the hell happened to your poor little baby?

Patty : I don't know.

Lyle : I think you do.

 

Ellen moves towards Patty's aiming with a gun. Patty wakes up, she had a nightmare.

 

Dan Williams : Miss Hewes... Ellen Parsons is missing.

Patty : Oh.

Williams : Any idea where she's at?

 

Ellen went to see his doctor.

Doctor : Sorry to keep you waiting.

Ellen : No problem.

Doctor : So, I've gotten all the tests back. I'm not surprised you've

been so fatigued.

Ellen : Why? What did you find?

Doctor : Your results worry me. There are signs of stress that don't bode well. Your immune system is depleted. You're anemic.

Ellen : Can I take something for that?

Doctor : Yes, but supplements aren't going to solve the bigger problem.

Ellen : Tell me what I have to do, and I'll do it.

Doctor : The most important thing is rest.

Ellen : Well, I have the trial coming up, but once that's over, I'll be able to take it easy.

Doctor : I'm afraid that may be too late. Do you understand what I'm saying?

Ellen : Yes.

 

Michael and his lawyer waiting Ellen in his office.

Ellen : Sorry for the delay.

Lawyer : Michael has been waiting a long time to get custody of his daughter, and he's anxious to move forward.

Ellen : I understand.

Lawyer : You're still planning to testify against Ms. Hewes?

Ellen : Absolutely.

Lawyer : Hopefully, the McClaren trial won't last long.

Ellen : Your mother has no witnesses of any significance and very little evidence.

Michael : That's never stopped her before.

Ellen : No, but her entire case is based on Unsubstantiated claims by the victim's daughter. You look worried.

Lawyer : I'm concerned about your credibility on the stand. We'll need to show that your desire to testify against Ms. Hewes is more than just personal animosity.

Ellen : I've found someone who can provide some pretty damning evidence to back up my claims against your mother. His name is Patrick Scully.

Michael : Is this another former employee?

Ellen : In a manner of speaking.

Lawyer : What evidence does this person have?

Ellen : As soon as I have more information, I'll let you know.

 

At Patty

Herndon : Your performance in the deposition left a little to be desired.

Rutger : Well, I was blindsided.

Herndon : Yeah, but you're our witness now. We can't let that happen again.

Patty : We need to prepare you for anything that Ellen Parsons might throw at you.

Rutger : And what if she asks about Torben and Herreshoff?

Herndon : She won't. The fact that Torben was simultaneously an insider trader and a donor to McClaren is terrible for her case. She's not going to touch that.

Patty : However, I'm interested in Torben and Herreshoff.

Rutger : What do you mean?

Patty : When the McClaren trial is over, I intend to pursue them.

Rutger : Well, we never discussed that.

Patty : No. But if you want me to secure new funding for you, Mr. Simon, I'll need your full cooperation.

Rutger : Torben and Herreshoff are very dangerous men.

Patty : I'll want to know everything.

Rutger : After the trial is over... after Channing's trial, then I'll tell you.

 

In offices McClarenTruth.org.

Ellen : After opening statements, Patty will start putting on witnesses.

Gitta : She goes first?

Ellen : Yes. The plaintiff always goes first. That's her latest witness list.

McClaren : Who are these people?

Ellen : Technical experts, mostly. People who can testify that you had the expertise to hack into Naomi's personal account.

McClaren : Are you worried about them?

Ellen : No. Patty has no one who'll get on the stand and show that you had reason to post Naomi Walling's e-mails. Rutger?

Rutger : Yes.

Ellen : When Patty's done putting on her case, it's my turn. I'm going to put you on the stand first.

Rutger : Okay.

Ellen : On cross, Patty's going to press you on Torben and try and rattle you again. But you'll be prepared for that this time, right?

Rutger : Absolutely.

Ellen : You all right?

Rutger : Yes, just... eager to get on with it.

Ellen : Good.

 

Kate is with Patty.

Patty : Here you are.

Kate : Thank you. I was surprised to hear from you, especially with the trial about to start.

Patty : Yes, you must be excited to get back to court.

Kate : Very.

Patty : I am curious. Why did you go back to work for Ellen in the first place?

Kate : I wanted to try my hand at being an attorney again. Also, our father was dying, and it was important to me that you see him again.

Patty : What does that have to do with you working for Ellen?

Kate : Would you have paid me any attention if I weren't on the opposite side of your case? You wouldn't have even returned my calls.

Patty : What was he like for you as a father?

Kate : Awful. Until he stopped drinking. And even then, he wasn't a walk in the park. But he did get calmer as he got older. And now he can be quite sweet, actually.

Patty : I'd like to see him again.

Kate : Have you decided to let him give Michael the land?

Patty : I haven't decided anything. I just... want to talk to him. Do you think he's coherent enough to have a conversation?

Kate : If you catch him in the right moment. I suppose this is none of my business, but whatever he did back then, you have the power now. He's helpless. But I really think you should try and forgive him. If not for his sake, then for yours.

Patty : Thank you for the advice.

 

Ellen in the office, McClaren is questioned by counsel for the army.

Counsel : Mr. McClaren, classified information concerning United States military personnel was recently stolen from the Veterans Administration...

McClaren : And let me guess, you're here to ask me for computer security tips.

Counsel : I'm here because the material was posted on your Web site.

Ellen : Uh, do you have a question for my client?

Counsel : Mr. McClaren, are you aware... that the unauthorized procurement and dissemination of government medical records is in direct violation of U.S. Military Code 14B7, Section 9?

Ellen : Are you charging my client with a crime?

Counsel : That's an option. But right now, we are more interested in who stole the information.

McClaren : Fuck you. I don't name names. Could you tell him, if he'd like to arrest me, he should go ahead.

Counsel : We have mutual friends in the D.A.'s Office. I only came down here as a courtesy.

Ellen : I appreciate that.

Counsel : The department's investigation intends to continue regardless of Mr. McClaren's cooperation.

Ellen : Meaning...?

Counsel : I'll make it simple. Either you give me your client's source or we'll throw him in jail. I'm sure you wouldn't want that kind of publicity in the middle of a trial.

 

Later, in his office, accompanied by Ellen Chris receives the soldier who provided the army documents.

Tony : Chris told me that the... the brass were sending guys with PTSD, you know, back into combat on meds-- it just pissed me off.

Ellen : I understand.

Tony : I mean, I know some of these guys, so I felt like, fuck it. You know, fuck that. The... rest of the world should know about them, too.

Ellen : I'm sure Chris told you that I was approached by the federal authorities.

Tony : Yeah.

Ellen : They need to blame this on someone, set an example, so they're going to arrest McClaren.

Tony : Unless I give myself up.

Ellen : As McClaren's lawyer, it's my job to ask you if you'd be willing to do that.

Tony : What-what would happen to McClaren if he were arrested?

Ellen : The government will do anything in its power to put McClaren out of business.

Tony : And what would happen if... if I turned myself in?

Ellen : Well, you're much more sympathetic than McClaren. The military wouldn't go after you in the same way. They'd look bad.

Chris : Well, at the very least, you'd be court-martialed. I mean, this is completely up to you, Tony. It's got to be your decision.

Tony : Yeah, I like McClaren. I like what he does. I mean, he... he gave me the opportunity to get the story out. But I... I need to think about my future. My-my pension. I'm sorry. I'm sorry. I-I just... I just can't do it. I just can't.

Ellen : I understand.

 

Later, Ellen is in her office. David is housed in a chair.

Ellen : Kate? Have you got the Naomi Walling timeline? Kate?

David : Is this what you're looking for?

Ellen : Yeah. Thanks.

David : Hey, that's it? You're not going to say hello?

Ellen : Oh, David, I'm in the middle of this case.

David : Okay. We'll catch up later.

Ellen : Wait. Wait. I'm sorry.

David : So... you've got a big decision to make.

Ellen : Yes.

David : I like Chris.

Ellen : I do, too.

David : Well, then, I guess you know what you have to do.

Ellen : I can't let McClaren get arrested. I can't, not when I'm this close to winning the case.

David : Well... then you're going to turn in the soldier who helped Chris?

Ellen : Chris won't understand right now, but... in time, he will. I'll... find a way to make things right somehow.

David : You really believe that? You know... I don't think that I ever really understood how important it is to you.

Ellen : How important what is?

David : Winning.

You were going to be a doctor. You wanted success as much as I did.

David : No. I just wanted to be happy. There's a difference. I love you, Ellen.

Ellen : I love you, too.

But after all this time, I realize... we were never really right for each other.

Ellen : Maybe you're right.

David : When it comes to Chris, whatever decision you make... just be sure you can live with it.

 

Counsel : Miss Parsons? I'm sorry. I was knocking...

Ellen : I'm sorry. Please, uh, come in. Have a seat.

Counsel : Have you made a decision?

Ellen : Yes, I have.

 

Patty is in the police with Detective Dan Williams.

Williams : You have the right to speak to an attorney. You're aware of that?

Patty : I don't need an attorney.

 

A year earlier

Rutger : Thank you for meeting with me.

Herreshoff : What do you want with me, Mr. Simon?

Rutger : I have a proposal for you. I want to get rid of Channing McClaren.

 

Later

Herreshoff : Mr. Simon is going to delay the leak. I'll have time to start an internal investigation, then hand it over to the SEC.

 

Rutger : But first, I need you to get me personal information on Naomi Walling.

 

Torben : What kind of information?

Herreshoff : Disparaging—something she wouldn't want public.

Torben : I see.

 

Samouraï Seven : You were right--Walling was a busy little lady. I got over a thousand e-mails, distinctly sexual in nature.

 

Herreshoff : Any e-mails to and from me must be left out.

 

Torben : What about her correspondence with Mr. Herreshoff?

Samouraï Seven : You don't have to worry about that.

 

Torben : Pleasure to meet you, Mr. Simon. This should do everything we need it to.

 

Naomi : You guaranteed my anonymity.

Rutger : I'm really very sorry, Mrs. Walling.

Naomi : Sorry?

Rutger : It was a mistake.

Naomi : How did you get my personal e-mails?

Rutger : Well, you must have accidentally sent them to us.

Naomi : Bullshit. You hacked into Princefield's system and stole them.

Rutger : That is an outrageous accusation.

Naomi : Bennett Herreshoff struck some kind of a deal with you.

Rutger : You're way off base, Ms. Walling.

Naomi : Somehow, he got to you or to Channing. Either way, you're all going to pay. Set me up for life, or I'll bring down Princefield, Herreshoff, McClaren... every fucking one of you.

 

Ellen receives Patty in his office.

Ellen : I don't have much time. So... what can I do for you?

Patty : I have an additional witness to add to my list. I'll be submitting this officially this week, but I thought I'd give you a heads-up. - Have a good night.

 

Ellen meet Torben in his office.

Torben : Really, Ms. Parsons, I don't see what business we have with each other. I give money to McClarenTruth, you defend them in court. So do your job. Defend them and leave me alone

Ellen : How well do you know Rutger Simon?

Torben : McClaren's nursemaid? Why?

Ellen : Mr. Simon has switched sides.

Torben : Explain.

Ellen : He's testifying for Patty Hewes. Against Channing McClaren.

Torben : How do we know this?

Ellen : Patty's going to submit him as a witness.

Torben : If this is true, you will lose the case

Ellen : Yes, I will. But we're here to talk about what you're going to lose.

Torben : Talk.

Ellen : I don't know what your involvement in this really is, Mr. Torben... but I believe Mr. Simon does.

Torben : What are you implying, Ms. Parsons?

Ellen : I don't care what you and Bennett Herreshoff are up to. All I care about is my case. Rutger Simon is in Patty Hewes' hands now. And when she uses him against you-- and believe me, she will— you and your CEO friend are going to be neck-deep in shit.

Torben : Indeed.

 

Naomi : You're all going to pay, every fucking one of you.

 

Torben : What is this?

Rutger : The figure Naomi Walling wants to be paid to keep her mouth shut.

Torben : Explain.

Rutger : She had an affair with Herreshoff. None of his e-mails to her were in the leak. She put two and two together.

Torben : Men and their fucking genitals. All right. We pay her.

Rutger : Wait. Naomi Walling is a whistle-blower. Whistle-blowers like to talk, to betray secrets. It makes them feel good about themselves. They don't... they don't do it for the money. When she feels like starting to talk again, she could use the payoff against us.

Torben : What are you suggesting?

Rutger : I don't know.

Torben : Yes, you do.

 

Naomi Walling is home alone, she ran a bath. Two masked men enter and makeup crime in suicide.

 

Herreshoff gathered Torben and Rutger Simon home.

Herreshoff : Gentlemen.

Torben : Mr. Simon has been talking to Patty Hewes.

Rutger : That's right. I want to testify against Channing, get this done with once and for all. It will be better for all of us. Should have done it sooner.

Herreshoff : And what did you tell Ms. Hewes about me and Mr. Torben?

Rutger : Well, nothing, of course I'm relying on you for funding once this trial's over.

Herreshoff : You are aware Patty Hewes despises Wall Street. You really think she won't pursue us once she takes down McClaren?

Rutger : Her case isn't against you. She's fighting some personal war. All she cares about is beating Ellen Parsons.

Herreshoff : Regardless, we can't have you getting cozy with Ms. Hewes.

Rutger : Of course. I have no reason to turn against you.

Torben : A simple slip of the tongue would be enough.

Rutger : Don't worry about me. I can handle myself with Patty Hewes.

Herreshoff : All right, Mr. Simon, go ahead and testify.

 

In the street, Rutger make a phone call.

Rutger : Nothing to Heathrow, London? No, I can't... can't fly standby. What about, uh, Dublin? Yeah, great. I'll take the morning flight. All rise.

 

In court. The trial date arrives.

Registrar : In the matter of Walling Vs. McClaren, the honorable Judge Richard Gearheart presiding. Be seated, everyone. Counsel are present, Your Honor.

Judge Gearheart : Excellent. Ms. Hewes, are you ready for opening arguments?

Patty : I am, Your Honor.

Gearheart : The floor is yours.

 

SMS arrives on the laptop’s Patty.

Patty : Your Honor.

Gearheart : Yes, Ms. Hewes.

Patty : I need a moment to consult with my client.

Gearheart : Make it quick.

Patty : Your Honor, may we approach?

 

In a sign of the Judge, Patty and Ellen approach him.

Patty : Your Honor, it has just been brought to my attention thatvRutger Simon has left thevcountry, so my most importantvwitness will no longer bevtestifying on my client's behalf.vIn light of this, my client andvI feel that we have no choicevbut to withdraw ourvsuit at this time.

Gearheart : You're droppingvall of your claims?

Patty : Reluctantly, yes.vYour Honor, I... I simply have no case. Mr. McClaren...

 

Leaving the court, McClaren is harassed by journalists.

Reporter : Mr. McClaren, Mr. McClaren, what does this outcome signal for the future of McClarenTruth.org?

McClaren : McClarenTruth will continue to expose injustice.

And that's a very good thing for the world, but today is not a celebration for us. Naomi Walling's death was a tragedy regardless of the outcome of this case. She was a courageous whistle blower, and we won't forget her. That being said, what happened here today only goes to prove that this lawsuit should never have been filed in the first place.

Reporter : Is that a direct shot at Patty Hewes? It's a fact. Thank you.

Reporter : Ms. Parsons, if I could just...

Ellen : We'll be holding a formal press conference later today. Thank you. Thank you so much. Thank you.

Reporter : Channing...

 

Kate : I still can't believe that you beat Patty Hewes. Wow.

Ellen : I'm very grateful for your help, Kate.

Kate : So you really don't know why Rutger Simon decided not to testify?

Ellen : Truly, I have no idea.

Kate : Well, clients are going to be banging down the doors. I don't know how you're going to choose your next case.

Ellen : Well, we can decide next week. Michael's custody trial is starting, so you could take the next few days off if you want.

Kate : Ellen, whatever resolution you're looking for with Patty, I hope this custody case helps you sort it out.

Ellen : It will.

Kate : Good night.

Ellen : Good night.

 

McClaren looks broadcast an interview with Patty.

Reporter : What do you say to the accusations that you should never have filed this suit?

Patty : I failed today. I was unable to get justice for my client. I will live with the burden of that failure. Thank you for your time.

 

Gitta : I've booked us tickets to Budapest. The team's on the last flight out tonight.

McClaren : Have you heard from Rutger?

Gitta : No. He's gone, Channing. He turned on us and ran like the fucking coward he is. We'll have no problem finding a replacement for him.

McClaren : Yes, we will.

Gitta : Channing, you're free. The lawsuit's over. Be happy.

McClaren : There will be other lawsuits. Governments, media. I'll always be under attack.

Gitta : Maybe because you're a hero. Come on. Car to the airport's outside.

McClaren : Why do people hate you so much when you tell the truth?

 

At the police.

Patty : Detective, I don't know what you're hoping to learn from me, but I'm supposed to be in court right about now.

Rosario Ortiz : We know. Ellen Parsons was scheduled to testify against you today. Know what she was going to say on the stand?

Patty : No. And if she's missing, I guess we'll never get a chance to find out.

 

Ellen finds Chris at her old apartment.

Chris : What are you doing here?

Ellen : You moved your stuff out.

Chris : Yeah, you noticed?

Ellen : Chris, look, I'm sorry, but it had to be done.

Chris : It had to be done? Are you fucking kidding me? The guy tried to help me out, and you fucked him over, Ellen.

Ellen : When he gave you that information, he knew he was taking a risk.

Chris : I asked him to take that risk!

Ellen : I know.

Chris : I asked him to do it.

Ellen : Look, obviously, I understand why you're angry-- I do-- but McClaren's my client. It's my job to protect him. That's what lawyers do.

Chris : You don't give a shit about McClaren. You just want to win. That's all you care about.

Ellen : No, it's more complicated than that.

Chris : No, it isn't.

Ellen : Chris, please understand.

Chris : You put the case ahead of me, okay? You put the case ahead of me, Ellen!

Ellen : Yes, I did, and yes, I care about winning. Of course, I care. I've devoted my life to this. It matters to me. But so do you. And I promise you, I will make this up to you.

Chris : How the fuck do you think you're going to do that?

Ellen : I'll make things right. There's always a way.

Chris : Yeah, I'd love to believe that. But I don't.

 

Detectives Rosario Ortiz and Dan Williams are in the office’s Ellen.

Ellen : I met with Scully. He admitted Patty Hewes hired him to come after me, and he's willing to testify against her.

Dan Williams : How'd you get him to agree to that?

Ellen : Pulled some strings in the D.A.'s office, made a deal for his immunity.

Williams : Why didn't you just turn him in?

Ellen : I don't want him to get arrested yet. I need him to get more on Patty.

Ortiz : But you understand that you're taking a big risk with this guy out there.

Ellen : I have personal reasons for doing it this way.

Williams : What about Patty Hewes? How do you know she's not going to use Scully to go after you again?

Waleed Cooper : I'll take care of Ellen. If there's any sign of trouble, detectives, I'll reach out to you.

 

Outside, Scully meets Patty.

Scully : Ms. Hewes. I was very close with your Uncle Pete.

Patty : Yes, you mentioned that on the phone.

Scully : We've never met before, but I feel like I know you. I used to work for you after all.

Patty : You never worked for me.

Scully : I sure as hell got paid to do things for you.

Patty : Corey, come.

Scully : Ellen Parsons knows all about me.

Patty : How?

Scully : She had this on her when I attacked her. She had the blood on it tested. Led her straight to me. Parsons got the D .A.'s office to grant me immunity if I testify against you.

Patty : How much would it cost me to avoid that scenario?

 

Scully was responsible for recording the conversation. Ellen is taped to Michael.

Scully : Enough to set my family up for a long... long time.

 

Ellen : I'm sure it's hard to hear that your mother is capable of doing such a thing... but it's true.

Michael : Are you sure?

Ellen : Yeah. I also have documentation of the wire transfer from Patty to Patrick Scully made shortly after this conversation. I want to use this evidence in your custody trial. But, obviously, I need your okay first.

Michael : That's fine by me. It's a slam dunk now. I'll get my daughter.

Ellen : Yes, you will.

Michael : Still...

Ellen : What?

Michael : It just feels like she hasn't been hurt enough... somehow. You know?

 

At the hospital, Patty enters the room of his father.

Patty : I'd like a moment with my father, please.

 

Patty : So you're still alive. - I've been thinking about forgiveness.

Lyle : What about my land?

Patty : As soon as you draw your last breath, I'm going to sell it to the lowest bidder. The first person who wants to pay a penny can have it.

Lyle : That's right. You hold tight to that hatred. It's all you got.

Patty : It's all I need.

Lyle : I made you tough.

Patty : You are what you are 'cause of me. I am who I am despite you.

Lyle : I'm sorry.

Patty : It's too late. You did everything you could to crush me. My mother would go to church and pray for you. And I never understood why, because I thought that you deserved to go to hell... for your cruelty... your brutality. For every night you came home in a drunken rage. You... terrorized us. You bullied us. And our fear made you feel big and important. Mama... never judged you. But I will. I want you to remember

this moment forever. This feeling of helplessness, of weakness. Of me looking you in the eyes and telling you how much I hate you. There's no forgiveness for you, no mercy. Only death.

 

At Patty’s apartment.

Michael : I'm going to tell you a secret. Can you keep a secret?

Catherine : Yes.

Michael : I'm Grandma's son.

Catherine : Really?

Michael : Mm-hmm. So I guess that means that we're related.

Patty : Catherine? I need to speak to Michael for a minute. So can you keep coloring?

Catherine : Okay.

Patty : Good girl.

Michael : She's sweet.

Patty : Yes, she is. I thought it was time you met her properly.

Michael : But you don't want her to know I'm her father.

Patty : Not yet. I think we need to come to an understanding.

Michael : Well, that's what the custody trial is for. I'm not interested in your one-sided negotiations.

Patty : I just want what's fair.

Michael : And what's that?

Patty : Shared custody, 50-50.

Michael : How is that fair exactly? She's my daughter.

Patty : Because of me... Catherine will never know what it feels like to be abandoned.

Michael : That's bullshit. This is about Ellen Parsons and what she's going to say in court.

Patty : I don't care what Ellen testifies to. All she has is slander and lies.

Michael : Okay, Mom. We'll see.

Patty : Michael. Can't we meet each other halfway?

Michael : Let's let a judge decide this one.

 

In the street, on his way to his office, Ellen gets a call from Michael.

Michael : It's Michael.

Ellen : Michael, it's Ellen. Scully's all set to testify, so head to my office, and we'll leave from there.

 

In the office’s Ellen, Cooper watching Scully.

Scully : Ellen was supposed to be here two hours ago.

Cooper : Yeah, I'm aware of that.

Scully : Parsons is my ticket to immunity. I... I'm worried. Something's happened to her.

Cooper : Like what?

Scully : Do you really think that Patty Hewes is going to let this custody hearing go through? You know I used to work for Patty's uncle, right? That woman is crazy. I once had to kill a fucking dog just to get her a witness. When I met her, I saw how desperate she was. Trust me. There's a reason Ellen Parsons isn't here right now.

 

Cooper called detectives.

Rosario Ortiz : Ortiz.

Cooper : Yeah, this is Waleed Cooper, Ellen Parsons' investigator.

Ortiz : How can I help you?

Cooper : I was supposed to meet Ellen at her office two hours ago. She hasn't shown up.

Ortiz : What would you like us to do?

 

Ortiz : Williams !

 

Later, at the police station.

Ortiz : Miss Hewes. Ellen Parsons is missing.

Patty : Oh?

 

Cooper multiplies calls to mobile Ellen.

Cooper : Ellen, where the hell are you? I need to know you're all right.

 

Cooper : Hey. Let's check the roof.

Patty : Detective, I don't know what you're hoping to learn from me, but I'm supposed to be in court right about now.

Ortiz : We know. Ellen Parsons was scheduled to testify against you today. I can't imagine you were too pleased about that. Know what she was going to say on the stand?

Patty : No. And if she's missing... I guess we'll never get a chance to find out.

 

Cooper and Scully arrive on the roof, while Michael walks into the office.

Michael : Ellen? Is anybody here?

 

Scully : Call her again.

Cooper : Why?

Scully : Just do it.

 

Cooper heard the phone’s Ellen ring, they lean over the alley behind the office and discovers the young woman lying on the ground, apparently lifeless.

Cooper : Shit.

 

Ellen collapsed in the alley. Cooper comes near her, he called for help.

Cooper : Ellen?

 

Cooper (at phone): There's a woman unconscious. Send an ambulance to the corner of Canal and Greene. Hurry! Ellen, Ellen, can you hear me? Ellen?

 

While Cooper rushed to the ground floor, Scully descends into the office where he discovers Michael, now call Ellen.

Michael : Ellen?Is that you? So you're Patrick Scully.

Scully : Yeah.

Michael : Thank you for, uh, testifying for me. I've been trying to reach Ellen for hours. Do you know where she is?

Scully : She's outside dying in an alley.

 

Cooper : Ellen. Ellen, Ellen, can you hear me? Ellen!

 

Scully : Give my best to your mother. Well, hold on.

Michael : Where... where are you going?

Scully : Ellen got me immunity. Without her, I've got no reason to testify. No one else can identify me.

Michael : I can. I know what you did. The night Ellen was attacked, I saw you. I told my mother I was out of town, but I lied-- I saw you at the building. You were talking to Uncle Pete. If you don't testify against my mother, I'll turn you in.

 

Scully pulls out a gun and shoots Michael repeatedly. Meanwhile, Ellen Cooper comes to revive and help him up. On returning to the office, they discover the body of Michael Scully ran.

Cooper : Ellen. Ellen, can you hear me? Ellen! Come on. Come on. Look at me. Look at me. Ellen, Ellen, look at me. That's it. Come on. Let's get you into your office.

 

Ellen : Can you call the detectives?

 

In the living custody Rosario Ortiz answers the phone.

Ortiz : Ortiz.

 

Ortiz : Turn the speaker off.

 

Later, Ellen joined Patty on the dock at the lake.

Ellen : I'm sorry for your loss, Patty.

Patty : Michael would still be alive if you hadn't brought Scully into the custody case.

Ellen : Scully tried to kill me. You hired him to do it.

Patty : Now, we've discussed this.

Ellen : Yes, but now I can prove everything I've said. It's all in this briefcase. Scully's DNA. The bank transfer you made to buy his silence. I could have you arrested for attempted murder. But prison couldn't possibly be worse than losing a child.

Patty : I guess we both have plenty of blood on our hands, don't we? I hope you realize by now... winning the McClaren case meant nothing to me, Ellen. I just wanted to see what you're really made of.

Ellen : What are you talking about?

Patty : I told you Mr. Simon was going to be a witness for me because I wanted to see what you would do. And you played it perfectly.

 

Ellen : You and your CEO friend are going to be neck-deep in shit.

Torben : Indeed.

Ellen : If you want to protect yourself against Mr. Simon... the time to act is now. Am I making myself clear?

Torben : Quite clear.

 

Patty : You didn't care what they did. And now Rutger Simon is dead, Ellen.

 

Rutger does not realize he is being followed by assassin’s Naomi. The murder of Rutger is disguised as suicide.

Rutger : Nothing to Heathrow, London? No, I can't... can't fly standby. What about, uh, Dublin? Yeah, great, I'll take the morning flight.

 

Patty : Congratulations. You won the case, Ellen. You did what it took to beat me. You're finally in the game, Ellen. I look forward to going up against you again someday.

 

Several years later.

Patty, very chic, into a store.

A client accompanied by a little girl inside.

The eyes of two women intersect.

Seller: Thank you.

Ellen : Honey, come stand-by Mammy.

Seller: Can I help you?

Patty : Name is Hewes.

 

Patty in their car

Patty : Take me home.

 

Ellen : Hello, Patty.

Patty : Hello.

Ellen : I just... I wanted...

Patty : Yes?

Ellen : ...to finally thank you. I'm really grateful. For everything.

Patty : You're welcome, Ellen.

Ellen : And I wanted you to meet my daughter.

Patty : Hello.

 

Driver : Ms. Hewes? Everything okay back there?

 

Ellen is still in the store, Patty dreamed.

 

Patty : I've changed my mind. Take me to the office.

 

The girl : Do you know that lady in there?

Ellen : I used to. Before you were born. When I was a lawyer.

The girl : But you don't do that anymore.

Ellen : No, I don't. Should we go find Daddy? He's at the V.A. today.

The girl : Okay. - There's just a little dust right here. - It's such a wee flower!

 

Kikavu ?

Au total, 3 membres ont visionné cet épisode !

drogba 
Date inconnue

mamynicky 
Date inconnue

Matrix32 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recrute et on recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
Glenn Close récompensée aux Critics Choice Movie Awards

Glenn Close récompensée aux Critics Choice Movie Awards
Le jury de la 24ème cérémonie des Critics' Choice Movie Awards, qui s'est tenue le 13 janvier...

Shooter | Nouveaux épisodes dans la ligne de mire de Cstar

Shooter | Nouveaux épisodes dans la ligne de mire de Cstar
Cstar poursuit ce soir dès 21h sa diffusion de la saison 1 de Shooter portée par Ryan Philippe....

Nouveau sondage : duel sans dommages... on l'espère !

Nouveau sondage : duel sans dommages... on l'espère !
Le sondage précédent vous demandait de choisir une actrice qui aurait pu avoir l'étoffe de remplacer...

Glenn Close | Un Golden Globe pour son rôle dans The Wife

Glenn Close | Un Golden Globe pour son rôle dans The Wife
A l'occasion de la 76eme cérémonie des Golden Globes qui s'est tenue hier, le 6 janvier 2019, à...

Damages a pris la résolution de changer de design

Damages a pris la résolution de changer de design
Petit coup de frais sur le quartier pour démarrer l'année 2019 : j'ai essayé de le réaliser sans...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

[Duel] L'heure est venue de départager Patty Hewes et Ellen Parsons ! Vous votez pour...

Total : 9 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

quimper, 16.01.2019 à 01:20

Et commenter l'annonce de la saison 8. Avec tous les mots c'est mieux !!! [

serieserie, 16.01.2019 à 14:32

Supergirl vous attend pour fêter ces deux ans d'ouverture! Si vous savez cliquer, c'est pour vous!

Sas1608, Avant-hier à 10:01

Plusieurs nouvelles informations concernant la saison 15 de Grey's Anatomy à lire sur le quartier !!

choup37, Avant-hier à 17:37

Calendrier et sondage vous attendent sur Kaamelott

teddymatt, Hier à 21:38

2004 - 2009 - 2019 Le Quartier THE L WORD est en fête. Nous t'invitons à participer aux animations proposées. Au plaisir de

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site