VOTE | 23 fans

#201 : Le pardon ou la vengeance

Titres VO: I Lied, Too

Titres VF: Le pardon ou la vengeance

 

Première diffusion US
FX :
7/01/2009

Première diffusion France
Canal +: 25/06/2009
 

Résumé:

Après une victoire sans précédent contre le milliardaire Arthur Frobisher, Patty Hewes décide de s’éloigner quelques temps des tribunaux pour se consacrer à sa nouvelle fondation. Mais cette pause est de courte durée.

Daniel Purcell, un homme qu’elle a connu par le passé, la contacte pour l’aider à éclaircir le meurtre de sa femme. Patty se retrouve alors impliquée dans une affaire compliquée, loin d’imaginer les conséquences que cela aura sur sa vie privée et professionnelle.

Titre VO
I Lied, Too

Titre VF
Le pardon ou la vengeance

Première diffusion
07.01.2009

Première diffusion en France
25.06.2009

Plus de détails

Ellen est dans une chambre d'hôtel. Elle tient un verre de whisky et parle à une personne qu'on ne voit pas. Elle lui demande de lui révéler seulement la vérité. Elle comprend que ce soit difficile, elle se propose donc de l'aider. Elle sort un révolver de son sac et en jouant avec lui remarque que la vérité pourrait libérer cette personne.

 - - - - - - - - - - six mois plus tôt - - - - - - - - - -

Patty, grand vainqueur du procès Frobisher, est acclamée par les spectateurs d'une émission télévisée « Live Régis and Kelly » lorsqu'elle fait son apparition sur le plateau. Régis plaisante et lui demande combien lui a rapporté sa dernière affaire contre un homme très riche, Patty rectifie : plus maintenant. Puis elle explique qu'une grande partie de l'argent rapporté lui servira à créer une fondation pour la lutte contre la faim à New-York. Elle fait partie de cette œuvre avec son ami Sam Arsenault. Cette œuvre de charité l'occupe entièrement ainsi que Michael, son fils, qui est en première année au Lycée. Patty ne cherche donc pas pour le moment « une nouvelle grande affaire ». Elle est très occupée, mais elle peut s'appuyer sur l'équipe formidable de son cabinet. Régis appelle l'une de ses associés, Ellen, qui se trouve en coulisses. Patty l'accueille comme une grande amie, en avouant que bien qu'appartenant au cabinet depuis moins d'un an, Ellen lui est devenue indispensable. Ellen joue le jeu en souriant avec un petit signe de la main.

Plus tard, dans la rue, Ellen marche nerveusement vers une voiture dans laquelle elle monte à l'arrière. Les agents du FBI, Harrison et Werner l'attendaient. Elle remarque, écœurée, que Patty a essayé de la tuer il y a un mois et aujourd'hui elle agit en meilleure amie. L'agent Harrison informe Ellen que le Bureau monte une affaire « piège » qu'ils souhaitent voir prendre par Patty. Ellen est chargée de l'influencer puis de surveiller de l'intérieur. Elle est impatiente, elle veut détruire Patty.

Frobisher, blessé par Larry Poplar, rampe dans l'herbe. Il arrive devant une maison mais un chien l'attaque. Il se traîne jusqu'à la porte, qui s'ouvre. Il découvre Ellen, habillée en chasseur et armée d'un fusil. Ellen le fixe du regard mais une voix la ramène à la réalité. Une voix qui essaie de la rassurer en affirmant que les rêves de vengeance sont fréquents chez les personnes devant gérer un stress post-traumatique. La psychologue lui demande si elle a encore eu de ces rêves. Tout en se voyant décharger son fusil sur Arthur Frobisher, Ellen répond négativement. 

Oncle Pete, dans son compte rendu à Patty, signale qu'Ellen suit une thérapie de groupe trois à quatre fois par semaine et va s'installer au Sullivan Grand Hôtel. Patty demande à Pete d'arrêter de surveiller Ellen, mais devant sa moue elle change d'avis, car elle s'inquiète pour sa santé. Oncle Pete sort, Tom Shayes entre. Il voudrait voir Patty se remettre au boulot. Le cabinet traite de nombreuses affaires, mais elle non. 

Dans les locaux de la Société ULTIMA National Resources, Daniel Purcell marche, l'air visiblement en colère. Il s'introduit dans un bureau dans lequel a lieu une réunion. Purcell montre un rapport en indiquant qu'il ne s'agit pas de son travail, traitant le document de merde qu'il ne pourra pas approuver. Wayne Suttry lui fait remarquer qu'ils sont en réunion. Nerveusement, Purcell dégage la table d'un revers de main, faisant tomber tous les documents, pose son dossier et sort en disant que tout s'arrête à ce moment. 

Patty vient voir Ellen dans son bureau pour s'informer du dossier sur son œuvre caritative, qu'elle lui a confié. Ellen précise qu'elle a obtenu une dispense d'impôt grâce à l'accord verbal de Sam Arsenault qu'il n'a plus qu'à officialiser. Ellen sourit en remarquant que la fondation va compter pour les générations futures. Patty ferme la porte du bureau et répond qu'Ellen pense qu'elle entreprend cette action pour se donner bonne conscience, à cause de ce qu'elles ont fait pour gagner l'affaire Frobisher. Ellen, s'il s'agit du suicide de Ray Fiske, ne ressent quant à elle aucun problème de conscience. Patty s'enquiert de la santé d'Ellen et voudrait savoir si son détective a pu avancer dans le meurtre de David. Le détective a fait savoir à Ellen qu'Arthur Frobisher se trouvait dans un état critique. Des ouvriers l'ont trouvé et l'ont fait évacuer à l'hôpital St-Anthony. Il y a subi une intervention chirurgicale à l'abdomen, puis a été transféré dans un autre hôpital dont le nom est tenu secret. Frobisher ne veut pas qu'on le retrouve. 

Arthur Frobisher, dans une chambre d'hôpital, a du mal à parler. Son infirmier le rassure, il a subi quatre interventions en un mois. Frobisher le remercie de s'occuper de lui et de se montrer gentil, bien qu'il soit l'ennemi public n°1. 

Ellen vient apprendre à Patty qu'Arsenault se retire et annule tout son financement pour la fondation. Patty lui rend aussitôt visite. Il est obligé d'avouer que le parti républicain le soutient pour un poste de Gouverneur. Il doit suivre la politique du parti qui n'aime pas Patty. Elle essaie de le faire revenir sur sa décision en lui parlant de la trace qu'ils pourraient laisser avec la fondation. La fille de Sam Arsenault se fait annoncer et il propose à Patty de sauver le monde à un autre moment. En arrivant, Lily signale à Patty qu'elle a croisé Michael à l'Université, pour les admissions. Fièrement, Arsenault souligne que Lily a décroché une place à Yale. Patty félicite Lily et décline l'invitation d'Arsenault à déjeuner. Il s'excuse en expliquant qu'il avait toujours eu envie de faire partie du « grand cirque ». Patty lui conseille d'être prudent car il y a beaucoup de « clowns sous le grand chapiteau ».

Oncle Pete rentre dans le bureau de Patty pour lui apporter un colis. Passé aux rayons X, il dit qu'il n'y a pas de danger en le déposant sur le bureau. Patty ne peut se résoudre à l'ouvrir elle même, c'est oncle Pete qui s'en charge. Ils découvrent des documents, graphiques et courbes. A ce moment, Daniel Purcell demande Patty au téléphone. Oncle Pete fait remarquer qu'elle ne lui a pas parlé depuis au moins une dizaine d'années. Patty prend la communication. Purcell s'informe sur l'arrivée du colis et demande à Patty, la seule en qui il ait confiance, de le garder précieusement pour lui. Elle voudrait d'autres renseignements mais il raccroche sans en dire plus.

Les agents du FBI, Harrison et Werner, donnent à Ellen le dossier qui doit servir de piège à Patty. En le parcourant, Ellen pense qu'il intéressera Patty. Il s'agit d'une cause sociale concernant la mortalité infantile avec un plaignant persuasif et des milliards de dommages et intérêts à la clé. Werner souhaite qu'Ellen persuade Patty de prendre l'affaire dans un premier temps, le FBI donnera ses instructions après.

Ellen et Tom sont en réunion dans le bureau de Patty. Tom présente les derniers dossiers arrivés au cabinet mais Ellen remarque que Patty n'écoute pas et pense à autre chose, son attention attirée par un colis sur son bureau. Tom réclame la concentration de Patty qui s'excuse.

Tom donne alors le dossier apporté par Ellen, qu'il juge un excellent sujet sur la mortalité infantile. Ellen est visiblement tendue. Tom explique que les césariennes coûtent trop cher aux mutuelles. Elles ne veulent pas prendre en charge l'intervention et les femmes sans moyens doivent accoucher sans césarienne perdant leurs bébés. Tom propose de s'attaquer aux assurances, il y a même une plaignante qui ferait un parfait leader pour le collectif. Ellen précise qu'il s'agit de Monique Bryant, attachante, qui véhicule un message fort. Patty est intéressée et promet de regarder le dossier. Tom, en sortant, insiste en soulignant qu'il y a des gens dans le besoin, que le cabinet pourrait aider.

Ellen restée avec Patty se rend compte qu'elle est soucieuse. Patty avoue qu'elle a une fondation à lancer mais ne possède pas les fonds nécessaires. Ellen demande ce qu'il y a dans le colis, Patty répond que c'est personnel et sur SON bureau. Ellen se retire.

Ellen, raidie sur sa chaise, assiste à l'une de ses thérapies de groupe. Wes est en train de raconter son rêve. La thérapeute demande ensuite à Ellen si elle a fait d'autres rêves. Elle répond qu'elle n'arrive pas à dormir. Wes prend sa défense en rappelant que son fiancé a été tué il y a un mois. Comment pourrait-elle dormir ?

Michael rentre dans leur appartement et trouve Patty endormie sur le canapé. Sa mère est agitée, elle fait un cauchemar. Elle est devant la maison de la plage et entend Oncle Pete qui l'avertit par téléphone que « c'est fait ». Elle s'étouffe et se réveille. Elle aperçoit Michael et regarde autour d'elle comme pour s'assurer qu'elle est en sécurité. Michael lui apprend que Philippe a appelé et doit rester encore une semaine à Dubaï. Il s'inquiète pour sa mère mais elle le rassure.

Daniel Purcell est réveillé en pleine nuit par sa fille, qui s'inquiète d'entendre du bruit au rez-de-chaussée. Daniel descend et demande à sa femme, Christine, d'appeler la police. Un homme est debout dans son bureau. Ils se regardent, Purcell brandit le tisonnier qu'il a attrapé au passage et l'homme s'enfuit. Purcell lui crie de ne pas s'approcher de sa famille. Le bureau est bouleversé, les meubles ont été fouillés.

Sam Arsenault a besoin de Patty. Sa fille, Lily vient d'être arrêtée avec de la cocaïne. C'était la première fois et elle s'est faite épingler en première page du New-York Post. Arsenault craint qu'elle en soit marquée pour toute sa vie et demande à Patty d'appeler le procureur pour qu'il abandonne les charges. Le procureur, qui estime énormément Patty, n'écoutera pas Arsenault car il a refusé de témoigner dans une affaire de délit d'initié. Toutefois il ne peut rejoindre sa fondation pour l'instant, mais si c'est le prix à payer... Patty l'arrête, elle ne le prendra jamais en otage alors que leurs enfants se connaissent depuis la crèche. Elle promet d'appeler et de faire tout son possible.

Oncle Pete vient voir Ellen dans son bureau, pour lui signaler que Frobisher se trouve à la clinique Riveredge, sous étroite surveillance, les visites sont autorisées à la famille seule. Il lui conseille d'être patiente, elle pourra le regarder droit dans les yeux et aura l'opportunité de le poursuivre en justice.

L'infirmier, Rudy, demande à Frobisher si l'homme qui lui a tiré dessus a été arrêté. Il répond qu'il n'a rien dit à la police, car il connaissait cette personne. Cette balle lui a servi de leçon. La plupart des gens le considèrent comme un salaud de première, sa femme a demandé le divorce en emmenant les enfants. Il sait qu'elle a appelé la clinique le matin même pour venir le voir et espère avoir une occasion d'arranger les choses. Il réalise d'un coup son état, il ne voudrait pas se présenter à elle comme un invalide. Les appareils de contrôle s'affolent et Rudy lui demande de se calmer. Frobisher se trouve pathétique et en le réalisant, il refuse que Rudy le rase pour attendrir sa femme. Il réclame même deux tubes supplémentaires dans le nez quand elle viendra.

Daniel Purcell met de l'ordre dans son bureau, Christine lui indique qu'un nouveau système d'alarme sera activé le lendemain. Elle lui demande de prendre une décision, si cette compagnie rend des gens malades il doit les arrêter. Agacé, il claque la porte.

La thérapeute d'Ellen explique que se cramponner au meurtrier de David est une façon de se cramponner à David. La violence de l'épreuve qu'elle a subie pousserait n'importe qui à se replier sur lui-même et s'effondrer ou se consumer de colère ce qu'elle juge malsain dans les deux cas. Elle demande à sa patiente ce qui pourrait lui faire du bien, elle répond que ce serait revoir David mais comme ça n'arrivera pas, elle s'en va. Elle marche dans la rue en essuyant ses larmes.

Perry ouvre la porte devant Patty, elle va promener Cory. Elle est accostée par Daniel Purcell qui veut lui parler. Il lui explique qu'il a des ennuis et qu'il a besoin de son aide. Sa famille n'est pas en sécurité car il détient une information. Il sait qu'elle connaît des gens qui peuvent le protéger discrètement. Sa maison a subi une effraction. Réticente, Patty lui conseille d'appeler la police. C'est ce qu'il a fait, il y a eu un rapport, c'est tout. Patty ne se sent toujours pas concernée. Il n'aime pas être là à la supplier de l'aider, mais s'il dévoile ce qu'il sait, tout un secteur d'activités sera détruit. Patty ne souhaite pas avoir quoi que ce soit à faire avec lui. Il en est conscient, jusque là il a respecté ses souhaits, mais il a absolument besoin d'elle. Elle répond dommage et sort de la voiture.

Ellen s'est arrêtée dans un bar, elle commande un deuxième whisky. Wes la rejoint en lui disant que si elle continue elle devra changer de groupe. Elle souhaite rester seule. Il avoue qu'il l'a suivie pour lui rendre son téléphone qu'elle a oublié sur sa chaise. Il remarque que sa copine détestait le whisky et le chauffard qui l'a écrasée en était imbibé. Sur sa demande, il répond qu'il se trouve en prison et devrait en sortir pour bonne conduite le 16 mars 2011. Il sait ce qu'elle ressent, il lui a fallu 5 mois pour recommencer à pouvoir dormir. Il a compris que les personnes comme elle et lui, ont seulement deux options : le pardon ou la vengeance. Pour le moment il n'a rien choisi encore.

Dans son bureau, Patty lit les documents qui lui ont été confiés par Purcell. Tout à coup, elle revoit Ray Fiske au moment de son suicide. Il lui dit qu'elle veut se racheter mais les enfants affamés ne l'aideront pas. Il lui conseille d'avouer à Ellen ce qu'elle leur a fait. A travers la porte vitrée, Ellen la voit dans un état d'angoisse extrême. Elle entre pour lui demander si tout va bien. Patty se détourne pour ne pas montrer ses larmes et répond que ça va. Puis Patty lui propose de boire un verre toutes les deux après le gala, car elle doit lui parler. Ca concerne Ellen et l'affaire Frobisher. Patty voudrait lui expliquer tout ce qui est arrivé.

Ellen demande aux agents du FBI de l'équiper d'un micro pour enregistrer cet entretien. Ils l'avertissent que dans ce cas, ils ne pourront pas cacher son nom, elle sera obligée de témoigner contre elle devant un tribunal. Ellen est d'accord. Elle pense que la culpabilité la ronge, Patty ne va pas bien.

Purcell est assis sur un quai. Wayne Suttry le rejoint. Il lui dit qu'il est temps pour lui de se montrer raisonnable.

Patty explique à Oncle Pete que d'après ce qu'elle a pu comprendre, Purcell effectuait des analyses chimiques. Elle lui demande de transmettre le colis à l'un de leurs experts à Columbia. Sam Arsenault s'annonce, Patty confie à Oncle Pete que sans son argent, la fondation ne pourra pas voir le jour.

L'infirmier Rudy, explique à Ellen qu'il croit être Madame Frobisher, qu'Arthur a bénéficié d'une dose importante d'antidouleurs. Ellen entre dans la chambre où Frobisher sommeille. Elle ferme le verrou de la porte en regardant son ennemi. Des images de sa vie avec David, quand ils étaient heureux, passent devant ses yeux. Elle entend la voix de Wes lui disant qu'ils n'ont que deux options : le pardon ou la vengeance. Ses yeux sont pleins de larmes, mais elle regarde avec détermination la perfusion, les médicaments sur la table de nuit, les yeux cernés de Frobisher. Elle sort de la chambre, croisant l'infirmier qui apporte le repas de son malade. Il réveille Frobisher qui demande si sa femme est arrivée.

Sam Arsenault annonce à Patty que malgré son intervention, le Procureur n'a pas abandonné les charges qu'il a retenues contre Lily. Patty l'interroge sur sa campagne, il répond que son parti a vu Lily aux informations télévisées et a décidé de supporter quelqu'un d'autre. Gêné il lui demande de le laisser revenir dans sa fondation car il a besoin de ces relations publiques. Patty avoue qu'il est le bienvenu, mais le nom a déjà été choisi. Ce ne sera pas la fondation Arsenault/Hewes. Sam la supplie de faire quelque chose.

Le soir du gala organisé au bénéfice de la fondation Hewes/Arsenault, Patty et Sam donnent une interview. Patty remercie Arsenault d'avoir généreusement doublé au dernier moment le don initialement proposé.

Michael dit bonsoir à sa mère et observe amèrement qu'Arsenault fait la fête alors que sa fille est en centre de redressement. Patty lui répond que Lily prenait de la coke régulièrement mais que seul Dieu pourrait aider son fils si elle le surprenait à en faire de même. Michael la rassure, il a essayé mais ce n'est pas son truc. Tom et Ellen arrivent à leur tour pour féliciter Patty. Tom essaie de convaincre Patty, puisque la fondation est lancée, de prendre une affaire. Patty remarque que l'affaire amenée par Ellen sur la mortalité infantile lui plait. Le dossier étant le genre de cause que le cabinet devrait servir, elle demande à Tom d'organiser une réunion avec les plaignants pour le lendemain.

Daniel Purcell arrive, accompagné de sa femme, Christine qu'il présente à Patty. Christine est appelée par des amis et les laisse seuls. Purcell s'excuse pour leur dernière entrevue, il peut se débrouiller seul, mais il doit récupérer ses documents. Il lui donne discrètement son adresse en lui promettant qu'elle ne le verra plus.

En sortant du gala, Ellen est abordée dans la rue par Wes. Elle lui reproche de l'avoir suivie, il lui explique qu'il voulait l'aider et lui donner un numéro de téléphone. Il lui dit de l'appeler après minuit, demander Frank mais de raccrocher si une femme répond. Frank pourra lui fournir une arme. Wes pense qu'elle a peur, elle se sent seule et sans défense. Elle lui répond que la vengeance n'est pas dans sa nature et qu'une arme ne l'aidera en rien. Elle va donc devoir trouver un moyen de pardonner.

Les agents Harrison et Werner, lui donnent un magnétophone, sous forme de téléphone portable. Ils lui conseillent de ne pas trop parler, elle peut poser des questions mais si Patty leur donne quelque chose et qu'elle parle en même temps, ce sera inexploitable. Ellen leur fait remarquer qu'ils sont plus nerveux qu'elle.

Ellen attend Patty au rendez-vous, elle a commandé une bouteille de grand vin et mis l'enregistreur en marche. Patty arrive, Ellen la sert et lui demande de quoi elle voulait lui parler.

Patty avoue qu'elle ne lui a pas tout expliqué pendant l'affaire Frobisher. Tout d'abord, elle veut s'excuser pour le week-end après le suicide de Ray Fiske. Sa mort l'a profondément affectée et mise dans un état qui lui était encore inconnu. D'autre part, elle avait peur de manquer l'affaire Frobisher, elle a perdu le contrôle et ressenti le besoin de quitter New-York. Ellen pensait qu'elle était allée voir de la famille. Patty lui raconte qu'il y a longtemps, elle a eu un enfant mais personne n'est au courant. Elle a eu une petite fille, un bébé mort-né qu'elle a appelé Julia. Patty pense souvent que si Julia avait vécu elle serait devenue une autre personne. Elle n'était pas allée au cimetière depuis trente ans, elle s'est donc rendue sur la pierre tombale. Et pendant qu'elle était là-bas quelqu'un a attaqué Ellen, dans son appartement. Celui qui est entré, la cherchait elle, Patty. (Patty se revoit devant la maison de la plage, Oncle Pete vient de l'appeler au téléphone pour lui dire « voilà, c'est fait »). Patty dit à Ellen qu'elle regrette de n'avoir pas été là. Elle ajoute que si Julia avait vécu elle aurait souhaité qu'elle ressemble à Ellen.

Ellen rejoint la voiture des agents du FBI, elle est déçue, elle n'a rien obtenu à part de nouveaux mensonges. Elle a dit qu'Ellen a été attaquée à sa place. Patty a accepté de s'occuper de l'affaire de mortalité infantile, mais Ellen regrette que la chute de Patty ne soit pas plus rapide.

Assise dans sa voiture, Patty reçoit un appel téléphonique. Elle se rend à la maison de Daniel Purcell, entourée d'un cordon de police. Purcell a été blessé au visage, Christine dans sa robe de soirée gît au sol, elle a été étranglée. Purcell lui demande si elle va accepter de l'aider maintenant. 

- - - - - - - - - - six mois après- - - - - - - - - -

On retrouve Ellen dans la chambre d'hôtel. Elle continue son monologue, elle dit : « il n'y a plus que nous deux, face à face. Apparemment tu ne vas pas me dire la vérité » elle finit son verre de whisky, puis continue « ce n'est pas grave, j'ai menti moi aussi ».

Saisissant son révolver, elle tire deux coups.

 Ecrit par mamynicky

Kikavu ?

Au total, 6 membres ont visionné cet épisode !

RonanBart 
05.10.2016 vers 14h

drogba 
Date inconnue

mamynicky 
Date inconnue

teddymatt 
Date inconnue

WiniFRED 
Date inconnue

Matrix32 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recrute et on recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
Glenn Close récompensée aux Critics Choice Movie Awards

Glenn Close récompensée aux Critics Choice Movie Awards
Le jury de la 24ème cérémonie des Critics' Choice Movie Awards, qui s'est tenue le 13 janvier...

Shooter | Nouveaux épisodes dans la ligne de mire de Cstar

Shooter | Nouveaux épisodes dans la ligne de mire de Cstar
Cstar poursuit ce soir dès 21h sa diffusion de la saison 1 de Shooter portée par Ryan Philippe....

Nouveau sondage : duel sans dommages... on l'espère !

Nouveau sondage : duel sans dommages... on l'espère !
Le sondage précédent vous demandait de choisir une actrice qui aurait pu avoir l'étoffe de remplacer...

Glenn Close | Un Golden Globe pour son rôle dans The Wife

Glenn Close | Un Golden Globe pour son rôle dans The Wife
A l'occasion de la 76eme cérémonie des Golden Globes qui s'est tenue hier, le 6 janvier 2019, à...

Damages a pris la résolution de changer de design

Damages a pris la résolution de changer de design
Petit coup de frais sur le quartier pour démarrer l'année 2019 : j'ai essayé de le réaliser sans...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

[Duel] L'heure est venue de départager Patty Hewes et Ellen Parsons ! Vous votez pour...

Total : 9 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

quimper, 16.01.2019 à 01:20

Et commenter l'annonce de la saison 8. Avec tous les mots c'est mieux !!! [

serieserie, 16.01.2019 à 14:32

Supergirl vous attend pour fêter ces deux ans d'ouverture! Si vous savez cliquer, c'est pour vous!

Sas1608, Avant-hier à 10:01

Plusieurs nouvelles informations concernant la saison 15 de Grey's Anatomy à lire sur le quartier !!

choup37, Avant-hier à 17:37

Calendrier et sondage vous attendent sur Kaamelott

teddymatt, Hier à 21:38

2004 - 2009 - 2019 Le Quartier THE L WORD est en fête. Nous t'invitons à participer aux animations proposées. Au plaisir de

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site