VOTE | 23 fans

#310 : Mensonges et trahisons

Titres VO: Tell me I'm not racist
Titres VF: Mensonges et trahisons

 

Première diffusion US
FX :
29/03/2010

Première diffusion France
Canal +: 24/02/2011

Les victimes de Louis Tobin font ouvertement pression sur le juge Reilly. Ils tiennent tout particulièrement à ce qu'il dessaisisse Patty Hewes du dossier qu'il lui a été confié.

Mise sous pression par Reilly, Patty dispose d'une semaine pour présenter des éléments concrets. Parviendra-t-elle à localiser l'argent détourné ?

De son côté, Ellen découvre que sa soeur lui ment...

Titre VO
Tell Me I'm Not Racist

Titre VF
Mensonges et trahisons

Première diffusion
29.03.2010

Première diffusion en France
24.02.2011

Plus de détails

Un bouquet de fleurs à la main, Ellen entre chez Patty. Cette dernière ne répond pas à son appel. Ellen se dirige vers la cuisine, une jeune femme qui prépare un repas, l’accueille. Elle s’adresse à elle comme à une enfant. Ellen se propose pour tourner la sauce et trouve sa photo, enfant, dans la casserole. A ce moment, Ellen se réveille en sursaut.

Plus tard, Ellen rend visite à sa sœur, en prison. Elle lui demande de lui rapporter exactement ce qui a provoqué son arrestation. Carrie est désolée d’avoir caché la vérité à Ellen depuis le début. Elle explique que l’une de ses amies de lycée, Becky, connait de gros ennuis. Elle voulait obtenir du crack. Sans argent, Carrie a du se résoudre à en vendre pour aider son amie. Becky l’a dénoncée, la police est intervenue et en trouvant la drogue en a déduit qu’elle voulait la vendre.

Carrie assure qu’il n’y a rien d’autre. Ellen se propose de voir ce qu’elle pourra faire pour assister sa sœur. Elle ne peut pas intervenir dans cette affaire mais elle indique à Carrie qu’elle a contacté quelqu’un susceptible de l’aider.

Tom entre dans le bureau de Patty, il pense avoir découvert la raison pour laquelle Tessa Marchetti leur a menti au sujet de Thanksgiving. En consultant le plan de vol de sa compagnie, il apparait que Tessa s’est envolée pour Antigua ce soir là pour la première fois, puis elle s’y est rendue toutes les semaines. Tom pense que Louis Tobin a commencé à déplacer l’argent avant sa confession. Patty pense que l’argent était déjà à Antigua lorsque Tessa a effectué ses déplacements et le soir de Thanksgiving, elle a commencé à le rapporter.

Alex benjamin entre à ce moment pour signaler que les plaignants dans l’affaire Tobin demandent à être reçus.

A l’hôtel, Winstone informe Joe Tobin que Patty a contacté Tessa Marchetti. Marilyn l’a appris de Tessa avec qui elle est devenue amie. Toutefois, Tessa n’a rien dit à Patty. Joe décide de parler à Marilyn, il ne souhaite pas que sa mère ait de contact avec Tessa. Winstone l’approuve. Toutefois, Joe pense qu’il devrait la remercier d’avoir protégé sa famille.

Patty et Tom reçoivent leurs clients qui se plaignent du déroulement de l’affaire, qui n’avance pas assez vite. Consciente des difficultés qu’ils rencontrent, Patty leur explique que leur but est de recouvrer tout l’argent perdu. Mais s’ils arrêtent les poursuites en encaissant la partie de l’argent qui a déjà été récupéré, ils n’y arriveront pas. Patty demande à Alex d’intervenir. Alex explique qu’actuellement, chaque plaignant ne recevrait que moins de 3 % de ses pertes. Patty ajoute qu’elle est certaine qu’il y a encore  beaucoup plus d’argent dans la nature. L’un des plaignants informe Patty que pensant qu’un autre avocat aurait plus de chance de le retrouver, ils ont demandé au Tribunal de remplacer le Cabinet Hewes. En s’excusant, les plaignants s’en vont, laissant Patty et Tom perplexes.

Tessa est étonnée quand Joe Tobin entre en contact avec elle, ils ne devraient pas se parler. Joe lui répond que les choses ont changé et sa famille sera toujours présente pour elle. Puis il la remercie de n’avoir rien dit à Patty lorsqu’elle l’a interrogée. Il lui donne une enveloppe pour qu’elle invite son copain au restaurant. Il lui indique que son numéro est à l’intérieur et l’invite à l’appeler si elle a besoin de quoi que ce soit.

Patty et Tom informent Ellen qu’ils pensent que Tessa ramène l’argent d’Antigua à chacun de ses voyages. Patty ajoute que les victimes de Tobin ont déposé une pétition pour lui retirer l’affaire. Tom pense que c’est une raison de plus pour mettre la pression sur Tessa et découvrir la raison pour laquelle elle a menti concernant la soirée de Thanksgiving. Patty pense que ce n’est pas le bon moment. Enervé, Tom lui reproche de prendre une mauvaise décision. Patty rétorque qu’ils n’approcheront pas Tessa Marchetti pour le moment et envisage de rédiger un mémoire en défense pour contrer la pétition de leurs clients, ce qui est leur priorité. Mécontent, Tom se lève et sort en disant que la paperasse n’arrangera rien.

Restées seules, Patty, se maîtrisant, demande à Ellen si elle a contacté Malcolm qu’elle est sûre être celui qui pourra aider Carrie. Ellen la remercie et sort à son tour.

En colère, Marilyn entre dans le bureau de Winstone en brandissant un chèque au Fonds pour l’Avenir de l’Afrique, qui vient de lui revenir refusé. Elle se rend en Tanzanie chaque année depuis plus de 10 ans et ne veut pas envisager de ne pouvoir s’y rendre cette année pour parrainer tous ses enfants. Pour la calmer, Winstone promet de voir ce qu’il peut faire auprès du Conseil. Marilyne lui préconise de contacter Stuart Zedeck, le seul membre du Conseil et vieil ami de Louis Tobin, qui pourrait les aider.

Tom apprend à Debbie que les victimes de Tobin veulent leur retirer l’affaire car ils ne progressent pas assez rapidement. Ils ne peuvent pour l’instant faire état du compte à Antigua et si l’affaire leur est retirée, l’argent ne sera jamais récupéré. Tom ajoute qu’ils sont obligés de vendre tout ce dont ils n’ont pas absolument besoin. Il a accepté une offre pour leur maison du lac. Debbie n’est pas d’accord, elle lui reproche de ne pas lui en avoir parlé. Tom continue, il veut payer l’hypothèque des parents de Debbie et les siens. Il leur faudra faire vivre leurs familles pendant des années, par sa faute.

A son bureau, un inspecteur se montre désagréable auprès d’Ellen. Elle explique à Chris, curieux, qu’il lui reproche de n’avoir pas pu relier les Tobin à la mort de Danielle Marchetti. Curtis Gates pense qu’elle a raté quelque chose. Chris espère qu’il a tort, Ellen affirme qu’il a tort, l’affaire piétine, car il n’y a aucune piste.

Winstone appelle Zedeck et lui explique que la Fondation pour l’Avenir de l’Afrique est une passion pour Marilyn qui veut absolument se rendre en Tanzanie. Zedeck répond qu’il va voir ce qu’il peut faire.

Malcolm questionne Ellen sur l’affaire de Carrie. Ellen explique que le mari de Carrie vient de la quitter, avec leur bébé. Sans argent, désespérée, elle n’a aucun antécédent. Malcolm lit le rapport d’arrestation qui conclut à la vente de narcotique à une amie, qui a dénoncé Carrie lorsqu’elle s’est fait arrêter. Patty a demandé à Malcolm de faire tout son possible pour éviter une condamnation à Carrie. Ellen lui demande de ne rien entreprendre sans lui en parler auparavant. Malcolm propose de creuser la piste de Beckie qui va peut être se révéler un mauvais témoin.

Tom regarde avec émotion des photos de Debbie et leurs deux enfants. Résolu, il décide de rencontrer à nouveau Tessa Marchetti. Cette dernière lui confirme qu’elle lui a déjà tout dit. Tom lui révèle qu’il sait qu’elle a menti, elle a passé Thanksgiving avec sa mère. Elle se lève pour partir, Tom lui ordonne de se rasseoir. Il n’est pas là pour l’arrêter, il veut juste la vérité sur la famille Tobin dont un membre a tué sa mère. Tessa assure qu’elle a fait un arrêt cardiaque après des complications. Mais Tom lui affirme qu’on a seulement voulu le lui faire croire. Les Tobin l’ont assassinée pour protéger leurs biens. Tessa ne veut rien entendre, pour elle sa mère est morte suite à une erreur médicale. Tessa le quitte sans avouer.

Le père de Winstone le rappelle , car il n’a reçu aucun chèque. Winstone lui répond qu’il ne recevra rien. Furieux, son père raccroche en le menaçant de révéler la vérité aux Tobin.

Chris propose à Ellen d’aller déjeuner, elle refuse car elle a beaucoup de travail. Sur le point de sortir du bureau, Chris tombe sur Tessa qui souhaite parler d’une enquête en cours. Tessa demande à Ellen si sa mère a été victime d’un homicide. C’est Chris qui répond que les résultats de l’autopsie étaient peu concluants. Tessa voudrait savoir s’ils ont enquêté sur les Tobin à ce sujet. Ellen l’informe que l’enquête est toujours en cours, ils ne peuvent donc pas en parler. Tessa expose alors qu’elle a été contactée par un avocat, Tom Shayes, qui prétend que les Tobin ont tué sa mère. Ellen assure que les allégations de cet avocat sont totalement infondées. Puis Ellen note ses coordonnées et la remercie d’être venue. Chris réagit au nom de Tom Shayes et demande à Ellen pourquoi Patty s’insinue dans leur enquête et si c’est la raison pour laquelle le bureau du procureur ne progresse pas. Ellen remarque que c’est plutôt grâce à Patty qu’elle progresse. Elle a demandé à Gates de la suivre mais il a refusé. Ellen souhaite que Chris ne mette pas Gates au courant. Chris lui reproche de travailler avec Patty dans leur dos. Ellen précise qu’elle ne travaille pas avec Patty mais qu’elle l’utilise car elle est meilleure que Gates. Elle sait que Patty trouvera ce qu’il faut pour faire tomber les Tobin. Et quand elle le fera, Ellen aura accès à tout et pourra procéder à une arrestation. Elle propose à Chris de ne rien dire à Gates et partager les honneurs, ce qui lancera leur carrière. Après réflexion, Chris accepte.

Zedeck propose au conseil de permettre à Marilyn Tobin d’effectuer un voyage qui lui tient à cœur. Rien ne permet d’affirmer que Marilyn était au courant de la fraude et elle est d’autre part, très dévouée à la Fondation. Au moment du vote, Zedeck s’abstient en précisant qu’il ne veut pas qu’elle soit associée à cette organisation.

Plus tard, Ellen en colère, fait remarquer que si elle n’était pas intervenue, Tessa Marchetti aurait parlé à Curtis Gates. Tom rappelle que sa famille a tout perdu, puis il se calme et reconnaît qu’il a fait une faute. Il veut l’avouer à Patty mais Ellen l’en dissuade, elle ne pourra pas être virée.

Patty reçoit le juge qui s’occupe de l’affaire Tobin. Elle lui apprend que Tessa Marchetti est utilisée pour faire sortir l’argent d’Antigua. Le juge trouve les arguments des plaignants pertinents, Patty devait récupérer l’argent et le redistribuer, mais ça ne se fait pas. Patty estime ne pas pouvoir distribuer l’argent équitablement sans savoir combien il y a. Le juge émet l’hypothèse que Patty se trompe au sujet du compte Tobin. Beaucoup des victimes sont en grande détresse financière et ont besoin d’argent immédiatement. Patty propose d’utiliser ses ressources pour poursuivre les Tobin. Le juge est décidé à faire radier Patty si elle opère en dehors des limites de son tribunal. Patty lui fait remarquer que si son cabinet retrouve tout l’argent escroqué, tout le monde se fichera des méthodes employées. Le juge accepte de repousser sa décision d’une semaine, mais si la piste de Tessa Marchetti ne donne rien, l’affaire sera retirée du cabinet.

Ellen fait à nouveau le rêve où elle donne des fleurs à une jeune femme dans la cuisine de Patty. Elle sort les photos de son enfance au milieu desquelles se trouve la photo de la jeune femme tenant le bouquet de son rêve.

Winstone apprend la mauvaise nouvelle à Marilyn qui ne comprend pas le refus du conseil. Zedeck  n’a pu faire changer d’avis au conseil. A ce moment, Albert Wiggins se fait annoncer et sur le refus de Winstone de le recevoir, il force la porte du bureau et entre. Winstone reste sans un mot, Wiggins s’assoit à côté de Marilyn en lui disant qu’il est heureux de la rencontrer enfin. Devant l’étonnement de Marilyn, il se présente comme le professeur de Winstone en école de droit. Il ajoute que son épouse vient de décéder et il envisage de s’installer en ville. Avant de sortir pour les laisser travailler, il précise qu’il voulait faire savoir à Winstone qu’il est dans le coin et qu’il est impatient de discuter avec lui.

Ellen montre la photo de la jeune femme à sa mère qui reconnait Anne, qui les gardait avec Carrie, il y a très longtemps. Ellen pense avoir dormi chez elle, mais sa mère ne le pense pas ou ne s’en souvient pas.

Chris entre dans le bureau de Curtis Gates et l’informe qu’Ellen a parlé à Patty Hewes.

Ellen rencontre Malcolm qui lui apprend que Carrie lui ment et qu’elle est mouillée jusqu’au cou car elle deale depuis un moment. Toutefois il pense possible de persuader le témoin à réfléchir à deux fois avant de témoigner. Ellen répond qu’elle va s’occuper elle-même de ce problème. Puis Malcolm lui parle de l’autre affaire qu’elle lui a confiée. Il a retrouvé Anne Connel et lui donne son adresse.

Winstone remercie Zedeck pour son intervention auprès du conseil. Zedeck regrette mais il a agi dans l’intérêt de Marilyn. Il pense qu’il faut la tenir éloignée des œuvres caritatives. Puis il donne à Winstone un sac de voyage contenant des liasses de billets de banque en précisant qu’ils vont continuer petit à petit pour l’instant. Winstone comprend et le remercie pour les Tobin.

Ellen raconte à Patty son entrevue avec Malcolm, sa sœur lui a menti sur toute la ligne. Elle conçoit qu’elle mérite d’aller en prison, mais Carrie a un bébé et leurs parents seraient anéantis. Patty demande ensuite à Ellen comment elle trouve Tom en ce moment. Il lui semble tendu ce qui ne lui ressemble pas.

En rendant visite à voir Carrie, Ellen lui montre la photo d’Anne. Carrie se souvient d’elle mais leur mère n’a jamais aimé en parler. Ellen se souvient que Carrie lui disait qu’elle avait été adoptée. Carrie reconnait que c’était pour l’embêter, elles ont bien les mêmes parents. Elle lui conseille d’oublier cette femme et de faire avec. Questionnée par Carrie, Ellen lui répond qu’elle pourrait l’aider mais qu’elle ne le fera pas, car Carrie s’est fourrée dans ce problème toute seule et doit en assumer les conséquences.

Winstone boit un verre avec Wiggins et l’informe qu’il va le mettre dans le bus du retour. Son père refuse de partir, Winstone le menace de faire agir ses connaissances sur un simple coup de fil. Wiggins se met à rire et lui confie que lorsqu’il est parti il avait pensé que son fils se retirait des affaires, mais il tire à présent les ficelles d’une gigantesque arnaque. Winstone précise qu’il est avocat, les Tobin ne sont pas des pigeons mais des clients. Quoi qu’il en soit, Wiggins pense qu’il est impossible que Louis Tobin n’ait rien planqué avant de mourir. Il sait qu’il y a de l’argent et il veut en être.

Ellen rencontre Tessa dans la rue. La recevoir au bureau pourrait lui faire perdre son emploi. En conséquence, elles ne se sont pas vues. Tessa comprend, Ellen lui confie qu’elle pense les Tobin impliqués dans la mort de sa mère. Ellen ne peut en dire plus mais elle craint que Tessa soit en danger. Elle lui donne un numéro à appeler pour sa sécurité. Tessa la remercie et Ellen la regarde s’éloigner.

Patty et Tom discutent de l’affaire Tobin, lorsque Tessa appelle Patty sur son portable. Tessa est près du cabinet, Patty lui répond qu’elle l’attend. Patty raccroche en se demandant ce qui l’a décidée à prendre contact.

De sa voiture, Ellen fait dire à Curtis Gates qu’elle ne viendra pas au bureau le lendemain, à cause d’une enquête à l’extérieur.

Pendant ce temps, Curtis Gates procède à l’arrestation de Tessa devant le Cabinet de Patty. Patty et Tom s’impatientent.

La voiture d’Ellen s’éloigne sur la route.

 - - - - - - -

Ecrit par mamynicky 

 

Un bouquet de fleurs à la main, Ellen entre dans une maison. Elle se dirige vers la cuisine, une jeune femme tourne une louche dans une casserole.

 

Ellen : Patty ? Qu'y a-t-il pour dîner ?

La jeune femme : Ton plat préféré. Ça a été à l'école, ma puce ?

Ellen : Bien.

La jeune femme : Tu les as cueillies pour moi ? Elles sont magnifiques. Je vais les mettre dans l'eau. Tu dois être affamée après avoir tant joué. Tu veux m'aider à préparer ?

Ellen : Je peux remuer la sauce ?

La jeune femme : Bien sûr. Prends ton tabouret. Fais attention. C'est une grosse cuillère et c'est chaud. Lentement.

Ellen : Comme ça ?

La jeune femme : Regardez-moi ça. Quelle grande fille. Doucement. Que se passe-t-il, Ellen ?

Ellen : C'est quoi ?

La jeune femme : C'est toi, ma puce.

 

A ce moment, Ellen se réveille.

Dans la journée, Ellen rend visite à Carrie, dans le parloir de la prison.

 

Ellen : Je veux t'aider. Donc, dis-moi exactement ce qui a provoqué l'arrestation.

Carrie : J'aurais dû te dire la vérité dès le début. Je suis désolée. Tu te souviens

 de mon amie Becky, du lycée ? Oui, je m'en souviens. Elle a de gros soucis, tu vois ? Elle a des problèmes, et... elle voulait du crack.

Ellen : Donc tu lui en as donné ?

Carrie : J'ai pas d'argent, Ellen. Je pouvais pas... lui donner, donc j'en ai vendu un peu.

Ellen : T'en avais déjà vendu ?

Carrie : Mon Dieu, non. Jamais. En fait, je voulais juste... Je voulais juste aider une amie.

Ellen : Et elle t'a balancée ?

Carrie : Après ça, les flics débarquent, ils en trouvent plus, et je suis arrêtée pour intention de vendre.

Ellen : Je devrais savoir autre chose ?

Carrie : Rien.

Ellen : Je vais étudier tout ça et voir ce que je peux faire.

Carrie : Je croyais que tu ne pouvais pas intervenir sur cette affaire.

Ellen : Je ne peux pas. Mais j'ai trouvé quelqu'un qui peut t'aider.

 

Tom entre dans le bureau de Patty.

 

Tom : Je pense savoir pourquoi Tessa a menti pour Thanksgiving.

Patty : Tu as son dossier de la compagnie aérienne ?

Tom : Regarde son plan de vol de novembre.

Patty : Le soir de Thanksgiving, Tessa s'est envolée pour Antigua.

Tom : Pour la première fois.

Patty : Et depuis, elle y va toutes les semaines.

Tom : Comment expliquer ça ? Louis Tobin a dû commencer à bouger l'argent avant sa confession. Mais Tessa a commencé à effectuer ces vols après.

Patty : L'argent était peut-être déjà là-bas.

Et le soir de Thanksgiving, Tessa a commencé à le rapporter. Entrez.

Alex Benjamin : Pardon de vous déranger, c'est urgent. Les plaignants contre Tobin veulent vous voir.

 

Winstone est venu voir Joe Tobin dans sa chambre d’hôtel.

 

Winstone : Patty Hewes a contacté Tessa Marchetti.

Joe : Comment tu sais ça ?

Tessa l'a dit à ta mère. Elles sont devenues amies. Elles mangent ensemble.

Joe : Qu'a dit Tessa à Patty Hewes ?

Winstone : Apparemment, elle l'a fermée, et a protégé la famille.

Je parlerai à ma mère. Je veux plus qu'elle ait de contact avec Tessa.

Winstone : Je suis d'accord.

Joe : Elle a menti pour nous. Je devrais la remercier.

 

Patty et Tom sont en réunion avec leurs clients.

 

Un client : Mme Hewes, ce n'est pas personnel, mais... vous ne faites pas votre travail.

Patty : Je suis consciente des difficultés que vous rencontrez tous les jours. Et je compatis du fait que...

Un client : On ne veut pas de votre compassion. On veut de l'argent.

Un client : Vous avez déjà vendu le patrimoine des Tobin. Pourquoi ne pas nous donner ce que vous avez récupéré ?

Patty : Notre but est de récupérer la totalité des pertes.

Tom : En arrêtant les poursuites maintenant, on n'y arrivera pas.

Alex : Si on distribuait l'argent aujourd'hui, chacune des victimes recevrait moins de 3 % de ses pertes.

Patty : Comme je l'ai dit au début, nous pensons qu'il y a encore de l'argent dans la nature.

Tom : Beaucoup plus.

Un client : Un autre avocat aurait peut-être plus de chances de le retrouver. On a demandé au tribunal de vous remplacer.

Tom : C'est une erreur.

Un client : On veut qu'un nouvel avocat reprenne l'affaire. Je suis désolé. J'aurais aimé que ça se passe autrement.

 

Tessa et son compagnon discutent dans la rue lorsque Joe les aborde.

 

Tessa : La passagère était complètement bourrée, elle a commandé des piña coladas pour tout le monde.

L’ami : Tout le monde aime faire la fête.

Tessa : Mais on n’avait même pas de piña coladas. Donc elle a commencé à flipper et à insulter tout le monde...

Joe : Je veux pas vous déranger. Je suis Joe.

Tessa : Le fils de Louis Tobin.

Joe : Je veux pas t'embêter. Je voulais juste discuter.

Tessa : Je te rejoins à l'intérieur.

L’ami : Ça marche. Ça va aller ?

Tessa : Oui, ça va. Je croyais qu'on ne devait pas se parler.

Joe : Je sais. Mais les choses ont changé. Je voulais qu'on se rencontre.

Tessa : Votre père a toujours été incroyable avec ma mère et moi.

Joe : Rien ne va changer. Ma famille sera toujours là pour toi.

Tessa : Merci.

Joe : Je sais que tu as vu ma mère. Patty Hewes t'a interrogée sur Thanksgiving.

 Je te remercie...

 de n'avoir rien dit.

Tessa : De rien.

Joe : C'était ton copain ?

Tessa : Oui.

Joe : Vous devriez sortir et aller manger dans un endroit spécial. Fais-toi plaisir.

Tessa : Merci.

Joe : Et si tu as besoin d'autre chose, fais-le-moi savoir. Mon numéro est à l'intérieur.

Tessa : Donc j'imagine que ça fait de vous mon demi-frère.

Joe : J'imagine. Prends soin de toi, Tessa.

 

Ellen est venue voir Patty et Tom.

 

Ellen : Vous croyez que Tessa Marchetti rapatrie l'argent d'Antigua. Alors, on fait quoi ?

Tom : On la poursuit.

Patty : Rien.

Ellen : Pourquoi ?

Patty : Les victimes de Tobin ont déposé une pétition pour me retirer l'affaire.

Tom : Raison de plus pour continuer, mettre la pression sur Tessa et découvrir pourquoi elle a menti sur Thanksgiving.

Patty : C'est pas le bon moment.

Tom : Comment ça ?

Patty : On n'a rien.

Tom : Alors, on va attendre qu'on nous vire de l'affaire ? C'est notre dernière chance.

Patty : Je décide.

Tom : Tu décides mal.

Patty : Calme-toi.

Tom : Ne me dis pas de me calmer.

Patty : On n'approchera pas Tessa Marchetti maintenant. La pétition des victimes ? On va rédiger un mémoire en défense. C'est notre priorité.

Tom : La paperasse ne résoudra rien.

 

Tom se lève et sort du bureau, en colère.

 

Patty : Tu as contacté Malcolm ?

Ellen : Oui. Je dois le rencontrer.

Patty : Il pourra t'aider pour ta sœur.

Ellen : Merci. À plus tard, Patty ?

 

Marilyn Tobin fait irruption dans le bureau de Winstone.

 

Marilyn : Ils l'ont renvoyé. La fondation me l'a renvoyé.

Winstone : De quoi s'agit-il ?

Marilyn : Mon chèque au Fonds pour l'Avenir de l'Afrique. Lis ça. Je ne vais pas en Tanzanie. Ça fait plus de 10 ans que j'y vais chaque année.

Winstone : Je sais que ça compte pour toi. Désolé.

Marilyn : Regarde. Kamil... et Ajabu et Imara. Je veux voir mes enfants.

Winstone : Je comprends, mais si le Conseil refuse...

Marilyn : J'emmerde ce fichu Conseil. J'ai parrainé ces gamins toutes leurs vies. C'est mon seul but, aujourd'hui.

Winstone : Je verrai ce que je peux faire.

Marilyn : Il y a quelqu'un du Conseil qui pourrait aider.

Winstone : Qui donc ?

Marilyn : Stuart Zedeck. Un vieil ami de Louis. J'ignore si tu l'as déjà vu.

Winstone : Non, mais je vais le trouver.

Marilyn : Après tout ce que j'ai fait pour eux. Ils ne peuvent pas me faire ça. On les poursuivra.

Winstone : N'allons pas trop vite. Je suis sûr de pouvoir intervenir.

 

Tom a retrouvé Debbie au restaurant

 

Tom : Les victimes de Tobin veulent retirer l'affaire à Patty.

Debbie : Pourquoi ?

Tom : On ne progresse pas suffisamment.

Debbie : Et le compte à Antigua ?

Tom : Oui, mais impossible d'y avoir accès. Si on nous retire l'affaire, on ne récupérera jamais l'argent.

Debbie : Ce qui veut dire ?

Tom : Je pense qu'on doit vendre.

Debbie : Vendre quoi ?

Tom : Tout ce dont on n'a pas besoin. J'ai accepté une offre pour la maison du lac.

Debbie : Et si tu me demandais d'abord ? Seigneur...

Tom : On paie l'hypothèque de tes parents et des miens, et la chimiothérapie de ta mère. On devra faire vivre nos familles des années, avant qu'elles ne s'en remettent. Tout ça, à cause de moi.

Debbie : Je comprends. Mais on devrait décider ensemble. Vous ne pouvez rien faire ?

Tom : Il y a un témoin potentiel, mais Patty ne croit pas qu'on a assez de cartes pour l'approcher.

Debbie : Tu en dis quoi ?

 

Curtis Gates traverse le bureau avec ses collaborateurs. Il s’adresse à Ellen.

 

Gates : Allez tout droit. Et si tu bossais ? Tu arriverais à quelque chose.

Chris : C'était quoi ça ?

Ellen : Il est énervé, car j'ai pas pu relier les Tobin à la mort de Marchetti.

Chris : On aurait dit des inspecteurs.

Ellen : Gates les réinterroge. Il croit que j'ai loupé quelque chose la première fois.

Chris : Espérons qu'il ait tort.

Ellen : Il a tort. L'affaire piétine. On n’a aucune piste.

 

Winstone est au téléphone.

 

Winstone : C'est Leonard Winstone. Je dois vous parler de Marilyn.

Zedeck : Elle tient le coup ?

Winstone : Elle va bien. Mais elle est contrariée pour la fondation.

Zedeck : Qu'y a-t-il ?

Winstone : Marilyn a fait un chèque qui lui a été retourné.

Zedeck : Elle veut quoi ?

Winstone : Cette fondation est sa passion. Elle veut vraiment aller en Tanzanie, quitte à voir le Conseil seule. Je lui ai dit que je gérais ça.

Zedeck : Je vois.

Winstone : J'ai besoin de vous.

Zedeck : Je vais voir ce que je peux faire.

 

Sur le conseil de Patty, Ellen a pris rendez vous avec Malcolm.

 

Malcolm : Votre sœur a quel âge ?

Ellen : 34 ans.

Malcolm : Antécédents ?

Ellen : Non. Son mari vient de la laisser avec un bébé. Elle est fauchée, désespérée, mais elle n'a jamais fait ça avant. C'est le rapport de son arrestation.

Malcolm : Elle a vendu des narcotiques à une amie ?

Ellen : Son amie s'est fait attraper. Elle a passé un accord en donnant Carrie.

Malcolm : Si cette femme témoigne pour sauver sa tête, votre sœur encourt la prison.

Ellen : Je sais.

Malcolm : Patty a dit que je devrais faire mon possible pour éviter ça. Vous voyez où on ira ?

Ellen : Oui, mais vous ne devez rien faire sans m'en informer d'abord.

Malcolm : Compris. Laissez-moi creuser un peu la piste de son amie. Elle fera peut-être un mauvais témoin.

Ellen : Merci.

Malcolm : Navré pour votre soeur. Et pour vous. Je vous contacte.

 

Tom a demandé un rendez-vous à Tessa.

 

Tom : Merci de me voir à la dernière minute.

Tessa : J'ignore ce que vous cherchez. Je vous ai déjà tout dit.

Tom : Vous nous avez menti. Vous avez passé Thanksgiving avec votre mère. Asseyez-vous.

Tessa : Si vous voulez m'arrêter, allez-y.

Tom : Écoutez, asseyez-vous. Je ne suis pas là pour vous arrêter. Je veux la vérité sur la famille Tobin.

Tessa : C'est-à-dire ?

Tom : Ils ont tué votre mère.

Tessa : Elle a eu un accident.

Tom : À sa sortie de l'hôpital, les médecins ont dit qu'elle se rétablirait.

Tessa : Elle a été opérée du cerveau. Y a eu des complications. Elle a fait un arrêt cardiaque.

Tom : Ce n'est pas la cause de sa mort. Mais on a voulu le faire croire. Les Tobin l'ont assassinée pour protéger leur argent. Vous ne les connaissez pas. Vous ignorez à qui vous avez affaire.

Tessa : Ma mère est morte d'une erreur médicale. Aucun rapport avec les Tobin.

Tom : Dites-moi la vérité sur Thanksgiving. Je peux vous protéger.

Tessa : Je n'ai pas besoin de votre protection.

 

Winstone se prépare à passer une bonne soirée avec une jeune femme.

 

Winstone : Combien de glaçons ?

La jeune femme : Sec.

Winstone : Tu es vraiment superbe.

 

Il reçoit un appel téléphonique.

 

Wiggins : Dis-moi que je ne suis pas raciste.

Winstone : Je t'ai dit de ne jamais appeler.

Wiggins : Dis-moi que je ne suis pas raciste.

Winstone : Tu me donnes une minute ?

La jeune femme : Bien sûr.

Winstone : Tu parles de quoi ?

Wiggins : Mon facteur s'appelle Chung. Donc, soit je suis raciste, soit il vole les chèques que tu m'envoies. Tu m'envoies bien mes chèques ?

Winstone : Non 

Wiggins : Je croyais avoir été clair. J'ai une grande gueule. Ça m'ennuierait de l'ouvrir devant les Tobin.

Winstone : Ne me menace pas. T'auras que dalle.

Wiggins : Franchement, je te croyais plus malin.

Winstone : Écoute-moi, j'ignore ce que tu crois faire.

Wiggins : Tu me déçois.

Winstone : Papa !

 

Au bureau du Procureur Curtis Gates.

 

Ellen : Merci, Johnny.

Nick : On va déjeuner ?

Ellen : Impossible. Je suis débordée. Désolée. Une prochaine fois.

Nick : Tu l'as déjà dit.

Ellen : Ah ?

Nick : Tu t'affaires beaucoup, mais... je suis pas dupe.

 

Nick s’apprête à sortir, il croise Tessa.

 

Tessa : Excusez-moi.

Nick : Je peux vous aider ?

Tessa : J'aimerais parler d'une enquête en cours.

Nick : Et vous êtes ?

Tessa : Tessa Marchetti.

 

Nick et Ellen reçoivent ensemble Tessa Marchetti.

 

Tessa : Ma mère a-t-elle été victime d'un homicide ?

 

Nick : Les résultats de l'autopsie étaient peu concluants.

Tessa : On a enquêté sur les Tobin au sujet de sa mort ?

Ellen : L'enquête est en cours, Mlle Marchetti. Je suis désolée, nous ne pouvons pas vous en parler.

Tessa : J'ai été contactée par un avocat qui affirme que les Tobin l'ont tuée.

Nick : Un avocat ? Vous avez son nom ?

Tessa : Il s'appelle Tom Shayes. Il est avec Patty Hewes.

Ellen : Je suis désolée qu'il vous ait contactée, mais ses allégations sont totalement infondées. Je vous l'assure. Laissez-nous vos coordonnées, et on vous contactera si on a du nouveau.

Tessa : Bien sûr. - Voilà.

Ellen : Merci d'être venue. Je suis désolée pour tout ce qui vous arrive.

 

Tessa sort.

 

Nick : Tom Shayes ? C'est lui que j'ai aidé il y a quelque temps ? Réponds pas. J'ai une meilleure question. Pourquoi Patty Hewes s'insinue dans notre enquête ?

Ellen : Aucune idée.

Nick : C'est pour ça qu'on avance pas ?

Ellen : Non, c'est grâce à elle que je progresse. J'ai dit à Gates de la suivre. Il n'a pas voulu.

Nick : Tu fais quoi ?

Ellen : S'il te plaît, ne dis rien à Gates.

Nick : Tu ne me laisses pas vraiment le choix. Tu bosses avec Patty Hewes dans notre dos.

Ellen : Je ne travaille pas avec elle. Je l'utilise. Elle est meilleure que Gates. Patty trouvera ce qu'il faut pour faire tomber les Tobin, crois-moi. Et quand elle le fera, j'aurai accès à tout. Et on en saura assez pour une arrestation. Si tu ne vas pas voir Gates, on partagera les honneurs. On sait qu'un tel coup peut lancer une carrière.

Nick : Fais ce que t'as à faire. Je marche.

 

Zedeck a soumis la demande de Marilyn Tobin au Conseil.

 

Un conseiller : Comment peut-on envisager de laisser Marilyn Tobin effectuer ce voyage ?

Le Président : Il n'y a rien qui permette de dire que Mme Tobin connaissait la fraude.

Zedeck : Et Mme Tobin a toujours été très dévouée à cette fondation.

Le conseiller : Allons. Notre image de marque serait désastreuse.

Zedeck : Votons, d'accord ?

Le conseiller : Ça me va.

Le Président : Qui ne veut pas que Marilyn Tobin parte en Afrique ? - Ça fait cinq contre. - Et qui pense qu'elle devrait être autorisée à y aller ? - Et cinq pour. - Stu, tu ne peux pas t'abstenir. Tu as la voix décisive.

Zedeck : Je suis désolé, mais... je pense qu'elle devrait rester ici. Je ne veux pas qu'elle soit associée à cette organisation.

 

Ellen retrouve Tom dans la rue.

 

00:22:55,166 --> 00:22:57,458

Ellen : Sans moi, Tessa aurait parlé à Gates !

Tom : J'ai tenté.

Ellen : C'était clair...

Tom : Écoute, Patty n’a pas tout perdu. Sa famille n'est pas brisée à cause de ces connards.

Ellen : Je suis désolée, Tom.

Tom : Non, je suis désolé. Je n’aurais pas dû presser Tessa. C'est le retour de bâton, j'ai merdé. Je vais le dire à Patty.

Ellen : Ne dis rien. Si elle le découvre, accuse-moi.

Tom : Je peux pas faire ça.

Ellen : Elle va faire quoi, me virer ?

Tom : Merci.

Ellen : T'inquiète pas pour Tessa. Je m'en occupe. Je retourne travailler.

 

Patty a rédigé le mémoire contre la pétition des clients et elle reçoit le juge Reilly.

 

Juge Reilly : Les Tobin utiliseraient Tessa Marchetti pour faire sortir l'argent d'Antigua.

Patty : Oui et on tente de s'assurer sa coopération.

Reilly : Désolé, ça ne suffit pas. Je vous ai déjà prévenue, et vous n'avez fait aucun progrès. Vous devez récupérer l'argent et de le distribuer. Et ça ne se fait pas. Je suis désolé, mais les arguments des plaignants sont pertinents.

Patty : Je ne peux pas distribuer l'argent équitablement sans savoir combien il y a.

Reilly : Et si vous aviez tort à propos du compte Tobin ? Beaucoup de ces victimes sont en grande détresse financière. Il leur faut tout l'argent possible, et maintenant.

Patty : Je pourrais utiliser mes ressources pour poursuivre les Tobin.

Reilly : Si vous opérez en dehors des limites de mon tribunal, Patty... je vous ferai radier.

Patty : Votre Honneur, si je retrouve l'argent des Tobin, tout le monde se fichera de la méthode employée.

Reilly : Je vous aurais prévenue. Vous avez une semaine. Si Tessa Marchetti ne donne rien, vous êtes virée.

 

Ellen refait le même rêve.

 

La jeune femme : Tu les as cueillies pour moi ? Tu les as cueillies pour moi ? Pour moi ?

 

Marilyn se trouve dans le bureau de Winstone.

 

Winstone : Je suis désolé, Marilyn. Tu n'iras pas en Tanzanie.

Marilyn : Je ne comprends pas. Tu as parlé à M. Zedeck ?

Winstone : Il a tout fait pour convaincre le Conseil, mais ils n'ont pas changé d'avis.

Une secrétaire : Un certain Albert Wiggins veut vous voir. Il dit être un vieil ami.

Winstone : Je suis avec un client. Je le recontacterai.

Marilyn : Qui c'était ?

Winstone : Personne d'important.

 

Wiggins entre dans le bureau.

 

Wiggins : Désolé, Lenny. Je sais que c'est impoli, mais... je viens d'arriver en ville, et je devais venir te saluer.

Winstone : Ce n’est pas le bon moment.

Wiggins : Vous devez être Marilyn Tobin. C'est un plaisir d'enfin... faire votre connaissance. Votre avocat m'a dit... de si belles choses sur vous toutes ces années.

Marilyn : Pardon, je ne crois pas que Lenny ait parlé de vous.

Wiggins : Leonard était mon élève en école de droit. Le plus beau cerveau auquel j'ai enseigné.

Marilyn : Vraiment ? Et vous êtes de passage en ville ?

Wiggins : En vérité, ma chère épouse vient de décéder. Donc... je pensais venir m'installer en ville.

Winstone : Désolé pour ton épouse, mais nous sommes en plein travail.

Wiggins : Bien sûr. Je vous laisse. Je voulais te prévenir que je suis dans le coin. Je suis impatient de discuter avec toi. Rapidement.

 

Les parents d’Ellen viennent la chercher pour se rendre au tribunal.

 

Ellen : Salut, maman.

La mère : Salut, chérie.

Ellen : Où est papa ?

La mère : Il est garé en double file.

Ellen : Je vais prendre mon manteau. Comment vous allez ?

La mère : Honnêtement, on est inquiets. On a beaucoup de questions. Ton père a fait des recherches sur les accusations pour drogue et les procédures judiciaires, mais tout est très confus. Sois patiente avec nous.

Ellen : Bien sûr, maman.

 

Ellen lui montre la photo de la jeune femme qu’elle voit dans ses rêves.

 

Ellen : Tu sais qui c'est ?

La mère : Mon Dieu, tu as trouvé ça où ?

Ellen : Au milieu de vieux trucs. Qui c'est ?

La mère : Elle vous gardait, ta sœur et toi, il y a des années. Tu étais très jeune. Allons-y, ton père nous attend.

Ellen : Elle s'appelait comment ?

La mère : Je ne sais pas. Anne... Quelque chose. Je ne sais plus. C'était il y a longtemps, chérie.

Ellen : J'ai rêvé d'elle.

La mère : Vraiment ?

Ellen : J'ai déjà dormi chez elle ?

La mère : Quoi ? Bien sûr que non.

Ellen : Je crois avoir dormi chez elle.

La mère : Eh bien... je ne m’en souviens pas. Allons-y, avant que ton père s'énerve.

 

Nick se présente dans le bureau de Curtis Gates.

 

Nick : Je peux te parler ?

Gates : De quoi ?

Nick : D'Ellen Parsons.

Gates : Je t'écoute.

Nick : Elle a parlé à Patty Hewes.

 

Ellen rencontre Malcolm pour les résultats de son enquête.

 

Ellen : Vous avez trouvé quoi ?

Malcolm : Votre sœur vous ment. Elle est mouillée jusqu'au cou.

Ellen : Comment ça ?

Malcolm : Ce n'est pas sa première fois. Elle deale depuis un moment.

Ellen : Donc, le témoin dit vrai ?

Malcolm : Ce n'est pas non plus une sainte. Mais elle semble réglo.

Ellen : Incroyable.

Malcolm : Vous avez toujours les moyens de lui mettre la pression, la faire réfléchir à deux fois avant de témoigner. À moins que... vous n'ayez changé d'avis.

Ellen : Je vais régler ça toute seule. Et pour l'autre chose ?

Malcolm : Elle s'appelle Anne Connel.

Ellen : Qu'avez-vous découvert ?

Malcolm : Pas grand-chose. Je n'ai pu avoir qu'une adresse. C'est à 160 km d'ici.

Ellen : Merci.

 

Winstone et Stuart Zedeck se rencontrent.

 

Winstone : Merci d'avoir géré la situation avec Marilyn.

Zedeck : Comment elle l'a pris ?

Winstone : Pas bien.

Zedeck : Je me sens mal, mais c'est dans son intérêt. On doit la tenir éloignée des œuvres caritatives. Plus on fait profil bas,mieux c'est.

Winstone : Compris.

Zedeck : Je l'ai toujours bien aimée. Elle a bon fond. Mais elle parle trop. - Tu as mon déjeuner ?

Un commis : Sandwich œuf-salade. Ils n'avaient plus de pain noir.

Zedeck : Vous avez faim ? Vous voulez un bout ?

Winstone : Non, merci.

Le commis : Voilà pour vous.

Zedeck : Pour l'instant, on va continuer petit à petit.

Winstone : Bien sûr. Les Tobin vous remercieront.

 

Ellen est chez Patty. Elles sont installées dans un divan, Corey à leur côté.

 

Ellen : Malcolm m'a trouvé des infos.

Patty : Et alors ?

Ellen : Ma sœur m-a menti sur toute la ligne.

Patty : Désolée.

Ellen : Elle mérite peut-être d'aller en prison. Ça lui remettrait les idées en place. Mais, elle a un bébé. Mes parents seraient anéantis. Tu ferais quoi ?

Patty : Mon mari est parti, et mon fils sans emploi est sur le point d'être père. Demande des conseils sur la famille à quelqu'un d'autre.

Ellen : Au moins, Corey t'est fidèle.

Patty : Parce que je le nourris. Comment tu trouves Tom ? Tu lui parles beaucoup ?

Ellen : Pas vraiment.

Patty : Il semble si... tendu dernièrement. Ça ne lui ressemble pas.

Ellen : Je vois que tu as toujours un trou dans ton mur. Alors, ça avance la rénovation ?

Patty : Je n'ai pas encore pris de décision.

 

Ellen est retournée voir Carrie. Elle lui montre la photo d’Anne.

 

Ellen : Je voulais te demander une chose. Tu connais cette femme ?

Carrie : Où t'as trouvé ça ?

Ellen : Maman voulait aussi le savoir.

Carrie : Tu l'as montrée à maman ? T'aurais pas dû.

Ellen : Pourquoi ? Tu sais qui c'est ?

Carrie : Maman a dit quoi sur elle ?

Ellen : Qu'elle avait l'habitude de me garder.

Carrie : En effet, je crois. Je me rappelle l'avoir vue une ou deux fois, et maman n'a jamais aimé parler d'elle.

Ellen : Tu sais, quand on était petites, tu disais que j'avais été adoptée.

Carrie : C'était juste pour t'emmerder. Seigneur, tu n'as pas été adoptée. On a les mêmes parents débiles. Tu es une Parsons. Oublie cette femme et fais avec. Tu peux m'aider pour mon affaire ?

Ellen : Je peux. Mais je ne le ferai pas.

Carrie : Pourquoi ça ?

Ellen : Tu t'es fait ça toute seule. Évite de me le reprocher. Ou à papa, maman ou n'importe qui d'autre, d'ailleurs. Tu t'es fourrée là-dedans. Assumes-en les conséquences.

 

Winstone et son père se sont retrouvés dans un bar, ils boivent un verre.

 

Wiggins : Cette ville est un trou à rats.

Winstone : Quelle importance ? Tu t'en vas. Finis ton verre. Je te mets dans le bus du retour.

Wiggins : Merci. Mais je pars pas, fiston.

Winstone : Écoute-moi. J'ai des relations, qui pourraient t'atteindre. Un simple coup de fil me suffit.

Barman : Je vous ressers ?

Wiggins : Continuez à servir. Tu sais... quand tu es parti, j'ai cru que tu te retirais des affaires. Que tu tournais le dos à ton cher vieux papa. Mais... tu tires les ficelles d'une gigantesque arnaque.

Winstone : Non, c'est mon boulot, papa. Je suis avocat. Les Tobin ne sont pas des pigeons, mais des clients.

Wiggins : Exact.

Winstone : Même plus que des clients. Ils sont...

Wiggins : Quoi, de la famille ?

Barman : Je mets ça sur votre note ?

Wiggins : C'est pour mon fils. C'est un grand avocat. - Petite ou grosse, c'est une arnaque. Ça va peut-être te surprendre, mais je ne suis pas venu dévoiler ton jeu.

Winstone : Il n'y a aucun jeu.

Wiggins : Merde. Louis Tobin, la façon dont il s'en est tiré ! Ce mec est meilleur que nous. Impossible qu'il n'ait rien planqué avant de casser sa pipe.

Winstone : Il n'a rien fait.

Wiggins : Foutaises ! Il y a du fric. Et je veux en être.

 

Ellen a donné rendez-vous à Tessa Marchetti.

 

Tessa : Pourquoi ne pas se voir à votre bureau ?

Ellen : Je pourrais perdre mon boulot. Vous ne m'avez jamais vue, d'accord ?

Tessa : Je comprends.

Ellen : En vérité... nous croyons les Tobin impliqués dans la mort de votre mère.

Tessa : Pourquoi vous pensez ça ?

Ellen : Je ne peux pas vous en dire plus, mais... je m'inquiète pour votre sécurité.

Tessa : Je dois faire quoi ?

Ellen : Appelez ce numéro.

Tessa : Merci, Mlle Parsons.

 

Patty et Tom discutent dans le bureau de Patty.

 

Tom : Dans une semaine, le juge nous retire l'affaire.

Patty : Il semble que le juge Reilly et les victimes aient perdu confiance en nous.

Tom : Quelle connerie !

 

Le portable de Patty sonne.

 

Tessa : C'est Tessa Marchetti. Je veux vous parler.

Patty : D'accord. Je serai ravie de vous voir.

Tessa : Je suis tout près de votre bureau.

Patty : Venez donc. Je vous attends.

Tessa : Très bien.

Patty : Tout se passera bien.

Tessa : J'arrive.

 

Patty : Je me demande ce qui l'a décidée.

Tom : Aucune idée.

 

Ellen appelle son bureau de sa voiture.

 

Téléphone : On Star, prêt.

Ellen : Bureau.

Téléphone : Numérotation.

La standardiste : Bureau du procureur.

Ellen : Ellen Parsons. Dites à Curtis Gates que je ne viendrai pas demain.

La standardiste : Bien sûr, Mlle Parsons. Pour quelle raison ?

Ellen : Dites-lui que j'enquête à l'extérieur.

La standardiste : Certainement.

Ellen : Merci.

La standardiste : De rien.

 

Devant le bureau de Patty, une voiture s’arrête à la hauteur de Tessa. Un policier en sort.

 

Policier : Tessa Marchetti ? Suivez-nous.

 

Patty et Tom s’impatientent.

 

Tom : Où elle est ?

Patty : Appelle-la.

 

Dans la voiture de police.

 

Policier : Vous êtes en état d'arrestation. Ne répondez pas.

 

 

Au volant de sa voiture, Ellen regarde la photo d’Anne Connel.

- - - - - - - - -

Ecrit par mamynicky 

A bouquet of flowers in hand, Ellen enters a house.

 

Ellen : Patty? What's for dinner?

A young woman : Your favorite. How was school today, sweetheart?

Ellen : Fine.

young woman : Did you pick those for me? They're so beautiful. Let's put them in water. You must be so hungry after all that playing. You wanna help me make dinner?

Ellen : Can I stir the sauce?

young woman : Of course you can. Here, use your stool. Be careful now. It's a big spoon and really hot. Go slow.

Ellen : Like this?

young woman : Look at you. You're such a big girl. Nice and easy. What's the matter, Ellen?

Ellen : What's this?

young woman : That's you, sweetheart.

 

At this time, Ellen wakes up.
During the day, Carrie Ellen visits in the prison visiting room.

 

Ellen : I just wanna help. So, tell me exactly what happened leading up to the arrest.

Carrie : I should have told you the truth in the first place. I'm sorry. You remember my friend Becky from high school?

Ellen : Yeah, I remember.

Carrie : She's in a real bad place, you know? Just... on some shit and she... wanted meth.

Ellen : So you gave her some?

Carrie : I have no money, Ellen. I couldn't... give it to her, so sold her a little.

Ellen : Have you ever sold before?

Carrie : God, no. Never. You know, I was just... I was just trying to help a friend.

Ellen : And she gave you up?

Carrie : Yeah. Next thing I know, the cops show up, and they find more shit, and I get arrested for intent to distribute.

Ellen : Is there anything else I should know?

Carrie : Nothing.

Ellen : Well, I'll look at the situation and see what I can do.

Carrie : I thought you said you couldn't have anything to do with this case.

Ellen : I can't. But I've found someone who can help.

 

Tom enters in the office of Patty.

 

Tom : I think I may know why Tessa Marchetti lied to us about Thanksgiving.

Patty : You got her employment records from the airline?

Tom : Take a look at her November flight plan.

Patty : On Thanksgiving night, Tessa flew to Antigua.

Tom : That was her first trip down.

Patty : And she's flown there every week since.

Tom : How do you make sense of that? Louis Tobin had to start moving the money down there before he confessed. But Tessa didn't start making those flights until after.

Patty : Maybe the money was already down there. And on Thanksgiving night, Tessa started moving it out. - Come in.

Alex Benjamin : I'm sorry to interrupt, but I'm afraid it's urgent.

Patty : Yes?

Alex : The Tobin plaintiffs have demanded a meeting.

 

Winstone came to see Joe Tobin in hishotel room.

 

Winstone : Patty Hewes approached Tessa Marchetti.

Joe : How do you know that?

Winstone : Tessa told your mother. They've become friendly. Been having lunch together.

Joe : What did Tessa tell Patty Hewes?

Winstone : Apparently, she kept her mouth shut and protected the family.

Joe : I'll talk to my mother. I don't want her having any more contact with Tessa.

Winstone : I agree.

Joe : The girl lied for us. I should thank her.

 

Patty and Tom are meeting with theirclients.

 

A complainant : Look, Ms. Hewes, this isn't personal, but you people

are not getting the job done.

Patty : I'm aware of the hardships each of you is facing every day. And I sympathize with the fact that...

A complainant : We don't need your sympathy. We need money.

A complainant : You've already sold the Tobins' assets and holdings. Why don't you just give us what you were able to recover?

Patty : Our goal is to make you financially whole again.

Tom : If we stop pursuing the Tobins now, we won't be able to do that.

Patty : Ms. Benjamin.

Alex : If the money were to be distributed today, each of the thousands of victims would receive less than three percent of your individual losses.

Patty : As I've said from the start, we believe there is more money out there.

Tom : A lot more.

A complainant : Maybe another attorney would have better luck finding it.

A complainant : We have asked the court to replace you.

Tom : That's a mistake.

A complainant : We want a new lawyer taking over. I'm sorry. I wish it didn't have to be like this.

 

Tessa and her friend chatting in the street when Joe approaches them.

 

Tessa : This woman was totally hammered, so she orders pina coladas for everyone on the plane.

Friend : Everybody loves a party.

Tessa : Yeah, but we don't even have pina coladas. So then she starts freaking out and yelling at everyone...

Joe : Tessa ! I don't mean to interrupt. I'm Joe.

Tessa : You're Louis Tobin's son.

Joe : I don't mean to bother you. I was hoping we could talk.

Tessa : Hey, I'm going to meet you inside, okay?

Friend : Yeah, sure. You okay?

Tessa : Yeah, I'm fine. - I thought I wasn't supposed to talk to you.

Joe : I know. But things are different now. I wanted us to meet.

Tessa : Your father was always wonderful to me and my mom.

Joe : None of that's gonna change. My family's still here for you.

Tessa : Thank you.

Joe : I know you've been seeing my mother. She told me Patty Hewes asked you about Thanksgiving night. I appreciated you... not talking to her about it.

Tessa : Sure.

Joe : Was that your boyfriend?

Tessa : Yeah.

Joe : You guys go and have dinner somewhere special. Enjoy yourself.

Tessa : Thanks.

Joe :And if you need anything else, just let me know. My number's in there.

Tessa : So I guess this makes you my half-brother.

Joe :I guess so. Take care of yourself, Tessa.

 

Ellen came to see Patty and Tom.

 

Ellen : You think Tessa Marchetti's been moving money out of Antigua? So what are we gonna do next?

Tom : We pursue her.

Patty : Nothing.

Ellen : Why?

Patty : Tobin's victims have filed a petition to remove me from the case.

Tom : Yeah, all the more reason to keep going, to put pressure on Tessa, find out why she lied to us about Thanksgiving.

Patty : It's not the right time.

Tom : What are you talking about?

Patty : We've got no leverage.

Tom : So, what, we're gonna sit around nd wait for them to kick us off the case? This could be our last chance.

Patty : It's my decision.

Tom : But it's the wrong decision!

Patty : Calm down.

Tom : Don't tell me to calm down.

Patty : We are not going to approach Tessa Marchetti now. The victims have filed a petition. We need to write a brief to defend ourselves. That's our priority.

Tom : Paperwork is not gonna solve this.

 

Tom gets up and leaves the office angry.

 

Patty : Did you get in touch with Malcolm?

Ellen : I did. I set up a meeting.

Patty : He should be able to help you with your sister.

Ellen : Thank you. I'll see you, Patty.

 

Marilyn Tobin burst into the office of Winstone.

 

Marilyn : They sent it back, Lenny. The charity actually sent it back to me.

Winstone : What is that, sweetheart?

Marilyn : My check... to the Fund for Africa's Future. Read it. They won't let me go to Tanzania. I've been going on that annual trip for over a decade.

Winstone : I know how much it this foundation means to you. I'm sorry.

Marilyn : Yes, look at this. Kamil... and Ajabu and Imara. I want to see my children, Lenny.

Winstone : I understand, but if the board doesn't want you to go...

Marilyn : Oh, screw the goddamn board. I've been sponsoring these kids their whole lives. They're my only purpose now.

Winstone : All right, I'll see what I can do.

Marilyn : There's someone on the board I think will be sympathetic.

Winstone : Who's that?

Marilyn : Stuart Zedeck. He's an old friend of Louis'. I don't know if you've ever met him.

Winstone : I haven't. But I'll track him down.

Marilyn : After all I've done for that charity. They cannot do this to me. We'll sue them.

Winstone : Let's not get ahead of ourselves. I'm sure there's something I can do.

 

Tom meet Debbie to the restaurant.

 

Tom : The victims from the Tobin fraud want to remove Patty from the case.

Debbie : Why?

Tom : Because we're not making enough progress.

Debbie : I thought you found that account in Antigua.

Tom : We did, but we can't touch it. If we're removed from this case, we'll never recover the money.

Debbie : So what are you saying?

Tom : I'm saying that we have to sell.

Debbie : Sell what?

Tom : Everything, anything that we don't absolutely need. I took a... an offer on the lake house.

Debbie : Did you want to ask me first? Jesus...

Tom : We're taking care of your parents'

mortgage, my parents' mortgage, your mother's chemotherapy. We may be supporting our families for years until they can get out from under this, and it's all my fault.

Debbie : I understand. I just think we need to make these decisions together. There's nothing you and Patty can do?

Tom : There's one possible witness, but Patty doesn't think we have enough leverage to approach her.

Debbie : What do you think?

 

Curtis Gates through the office with his staff. It is addressed toEllen.

 

Gates : You guys go right in. Why don't you get to work? Maybe you'll accomplish something today.

Nick : What was that about?

Ellen : He's pissed because I haven't been able to link the Tobins to Marchetti's death.

Nick : Those guys looked like detectives. Gates is reinterviewing them.

Ellen : He thinks I must have missed something the first time around.

Nick : For your sake, I hope he's wrong.

Ellen : He is wrong. The case stalled out. We have no leads.

 

Winstone is at phone.

 

Winstone : This is Leonard Winstone. I need to talk to you about Marilyn.

Zedeck : How's the girl holding up?

Winstone : She's fine. But she's upset about the charitable foundation.

Zedeck : What happened?

Winstone : Marilyn wrote a check and it was sent back.

Zedeck : So what does she want?

Winstone : She's passionate about this charity, Mr. Zedeck. She's desperate to go on this trip to Tanzania, and she wants to approach the board herself. I told her I'd handle it.

Zedeck : I see.

Winstone : I need your help.

Zedeck : Let me see what I could do.

 

On the advice of Patty, Ellen has made an appointment with youMalcolm.

 

Malcolm : How old is your sister?

Ellen : 34 ans.

Malcolm : Any priors?

Ellen : Her husband just left her with a newborn. So she's desperate and broke, but she's never done anything like this before. This is her arrest report.

Malcolm : She sold narcotics to a friend?

Ellen : Carrie's friend got busted, then she copped a plea and gave up Carrie.

Malcolm : If this woman testifies in court to save her own ass, your sister could be looking at jail time.

Ellen : Yeah, I know.

Malcolm : She said I should do everything possible to make sure that doesn't happen. You understand what that means?

Ellen : Yes, but I don't want you doing anything without talking to me first.

Malcolm : Understood. Let me do some legwork, see what I can find on the friend. Hopefully, she won't hold up as a witness.

Ellen : Thank you.

Malcolm : I'm sorry for your sister. And for you. I'll be in touch.

 

Tom requested an appointment withTessa.

 

Tom : Thanks for seeing me on such short notice.

Tessa : I'm really not sure what you want. I told you everything that I know.

Tom : No, you lied to us. We know you spent Thanksgiving with your mother. - Sit down.

Tessa : If you want to arrest me, you can go ahead.

Tom : Just... sit down. Listen, I'm not interested in having you arrested. I want you to know the truth about the Tobin family.

Tessa : Yeah, what's that?

Tom : They had your mother killed.

Tessa : My mother was in a car accident.

Tom : When she was released from the hospital, the doctors said  she would make a full recovery.

Tessa : She had brain surgery. There were complications. She died of heart failure.

Tom : That's not why she died. It was only made to look that way. The Tobins murdered her to protect their money. You don't know those people. You don't understand who you're dealing with.

Tessa : My mother died because the doctors screwed up. It had nothing to do with the Tobins.

Tom : Just tell me... the truth about Thanksgiving. I can protect you.

Tessa : I don't need you or your protection.

 

Winstone is preparing to spend a nice evening with a young woman.

 

Winstone : How many rocks?

Young woman : Neat.

Winstone : You are so goddamn beautiful.

 

He receives a phone call.

 

Wiggins : Tell me I'm not rascist.

Winstone : I told you never to phone here.

Wiggins : I said, tell me I'm not a rascist.

Winstone : Just give me a second, will you sweetheart?

Young woman : Sure.

Winstone : What are you talking about?

Wiggins : I got a mailman name of Chung. Now either I'm a racist, or he's been stealing those checks you've been sending me. You have been sending me checks, haven't you?

Winstone : No

Wiggins : I thought I made myself clear. I got a big mouth. I'd hate to accidentally open it to the Tobins.

Winstone : Don't threaten me. You're not getting shit.

Wiggins : I honestly thought you were smarter than that.

Winstone : Listen to me, I do not know what the hell you think you're doing.

Wiggins : I'm disappointed in you.

Winstone : Dad... Dad!

 

At the office of Attorney Curtis Gates.

 

Ellen : Thank you, Johnny.

Nick : You want to get lunch?

Ellen : No, I can't I'm too busy. Sorry. Next time.

Nick : That's what you said the last time.

Ellen : Did I?

Nick : You run a pretty good racket, but I think I'm on to you.

 

Nick is about to exit, he meets Tessa.

 

Tessa : Excuse me, sir.

Nick : Can I help you?

Tessa : I'd like to speak to someone about an investigation you're conducting.

Nick : Okay, and you are?

Tessa : Tessa Marchetti.

 

Nick and Ellen get together Tessa Marchetti.

 

Tessa : Was my mother's death a homicide?

Nick : The medical examiner's results were inconclusive.

Tessa : Are the Tobins being investigated for her death?

Ellen : The investigation is on going, Ms. Marchetti. I'm sorry, we're not at liberty to discuss the details.

Tessa : Because I was approached by an attorney who said the Tobins killed her.

Nick : An attorney? Did you get a name?

Tessa : His name is Tom Shayes. He works with Patty Hewes.

Ellen : I'm very sorry he approached you, Ms. Marchetti, but those allegations are entirely unfounded. I promise you. Why don't we get your contact information and we'll be in touch if there's any new developments.

Tessa : Sure. Here.

Ellen : Thank you for coming in. I'm sorry you had to go through all of this.

Tessa : Thank you.

 

Tessa go out.

 

Nick : Tom Shayes? Is that the guy you had me do a favor for a while back? Don't answer that. Actually, I have a better question. Why is Patty Hewes tampering with our investigation?

Ellen : I've no idea.

Nick : Is Patty Hewes the reason we've stalled out?

Ellen : No, it's because of Patty that I'm making progress. I told Gates to follow her lead. He wouldn't listen to me.

Nick : What are you doing?

Ellen : Please don't go to Gates about this.

Nick : Well, you're not leaving me much of a choice. You're working with Patty Hewes behind our backs.

Ellen : I'm not working with her. I'm using her. She's better than Gates. Patty will find what she needs to bring down the Tobins, trust me. And when she does, I will have access to it. And we will have enough to make an arrest. If you don't go to Gates with this, I can share the credit with you. We both know a bust like this can make a career.

Nick : Do what you have to. I'm in.

 

Zedeck submitted the request to the Council Marilyn Tobin.

 

A counselor : I can't believe we're even considering letting Marilyn Tobin go on the trip.

President : There's no evidence that Mrs. Tobin knew about the fraud.

Zedeck : And Mrs. Tobin was always a dedicated member of this foundation.

A counselor : Come on. Our public relations would be a disaster.

Zedeck : Let's put it to a vote, okay?

A counselor : I'm fine with that.

President : Who doesn't want Marilyn Tobin to go to Africa? - That's five against. - And who thinks she should be allowed to go? - And five in favor. Stu, you can't abstain. You're the deciding vote.

Zedeck : I'm sorry to say it, but... I think she should stay home. I don't want her anywhere near this charity.

 

Ellen finds Tom in the street.

 

Ellen : If I hadn't been there, Tessa would have talked to Gates!

Tom : I took a risk.

Ellen : She was clear...

Tom : Look, Patty has not lost her life savings. Her family's not falling apart because of these assholes.

Ellen : I'm sorry, Tom.

Tom : No, I'm sorry. I shouldn't have pushed Tessa. It backfired, and I screwed up. I'll tell Patty.

Ellen : No. Don't. And if she finds out, blame it on me.

Tom : I'm not gonna do that.

Ellen : What is she gonna do, fire me?

Tom : Thank you.

Ellen : And don't worry about Tessa. I'll take care of her. I got to get back to work.

 

Patty wrote the brief against the petition it receives from customersand J. Reilly.

 

Juge Reilly : So you think the Tobins are using this Tessa Marchetti to move their money out of Antigua.

Patty : Yes And we're working on securing her cooperation.

Reilly : I'm sorry, this doesn't cut it. I already warned you once, and you haven't made any more progress. Your job is to recoup the money and distribute it. That's just not happening. And I'm sorry to say, the plaintiff's arguments to replace you is damn persuasive.

Patty : I can't distribute the money fairly until I know how much is there.

Reilly : What if you're wrong about this Tobin account? Many of these victims are in dire financial straits. They need whatever they can get, and they need it now.

Patty : I could always use my own resources to go after the Tobins.

Reilly : Operate outside the bounds of my courtroom, Patty... I'll have you disbarred.

Patty : Your Honor, when I find the Tobins' money, nobody is gonna care about how I did it.

Reilly : Consider yourself warned. You have one week. Tessa Marchetti doesn't pan out, you're off the case.

 

Ellen again the same dream.

 

Young woman : Did you pick those for me? Did you pick those for me? Did you pick those for me? For me?

 

Marilyn is in the office Winstone.

 

Winstone : I'm sorry, Marilyn. You can't go to Tanzania.

Marilyn : I don't understand. Did you talk to Mr. Zedeck?

Winstone : He said he did everything he could to convince the board, but he couldn't change their minds.

 

Secretary : There's an Albert Wiggins here to see you. Says he's an old friend.

Winstone : Tell him I'm with a client. I'll have to get back to him.

Marilyn : Who was that?

Winstone : No one important.

Wiggins : I'm sorry, Lenny. I know I'm being rude, but... I just got into town and I had to say hello.

Winstone : This is not a good time.

Wiggins : You must be Marilyn Tobin. It's a pleasure to finally... meet you in person. Your lawyer has told me such lovely things about you over the years.

Marilyn : I'm sorry, I don't recall Lenny mentioning you.

Wiggins : Leonard was my student at law school. The finest brain I ever had the pleasure to teach.

Marilyn : Really? And are you just in town visiting?

Wiggins : The truth of the matter is, my lovely wife passed away recently. So... I'm thinking of retiring to the city.

Winstone : I'm sorry to hear about your wife, but we are in the middle of something.

Wiggins : Of course, of course. I'll get out of your hair. I just wanted you to know I'll be around. I'm looking forward to a chat sometime. Soon.

 

Ellen's parents come to fetch her to go tocourt.

 

Ellen : Hi, Mom.

Mother : Hi, sweetie.

Ellen : Where's Dad?

Mother : He's downstairs double-parked.

Ellen : I'm just gonna grab my coat. How you doing?

Mother : I can't lie, we're both worried sick. We have so many questions for you. Your father went online to find out about drug charges and court proceedings and everything, but it's just so confusing. Please be patient with us.

Ellen : Of course, Mom. Do you know who that is?

Mother : My goodness, where did you find this?

Ellen : In some old stuff. Who is she?

Mother : She babysat for you and Carrie years ago. You were very young. Let's go, your father's waiting.

Ellen : What was her name?

Mother : I don't know. Anne... Something. I don't remember. It was so long ago, sweetheart.

Ellen : I've been having dreams about her.

Mother : Really?

Ellen : Did I ever sleep at her house?

Mother : What? No, of course not.

Ellen : Because I think I remember sleeping there.

Mother : Well... I don't remember. Now, come on, before your father gets angry.

 

Nick comes into the office of Curtis Gates.

Nick : Could I talk to you for a second?

Gates : Yeah, about what?

Nick : Ellen Parsons.

Gates : Go on.

Nick : She's been talking to Patty Hewes.

 

Ellen met Malcolm for the results of its investigation.

 

Ellen : So, what did you find out?

Malcolm : Your sister's lying to you. She's knee-deep in this shit.

Ellen : How so?

Malcolm : This isn't a onetime thing. She's been selling for a while.

Ellen : So this witness is telling the truth?

Malcolm : Well, she's no saint, either, but it looks like she's on the level.

Ellen : Unbelievable.

Malcolm : There are still things you can do to apply pressure, make this witness think twice about testifying. Unless... You've had a change of heart.

Ellen : You know what, I think I'll just handle it myself. And that other thing?

Malcolm : Her name's Anne Connel.

Ellen : What were you able to find?

Malcolm : Not much. All I could get was an address. It's about a hundred miles out of the city.

Ellen : Thank you.

 

Stuart Winstone and Zedeck meet.

Winstone : Thank you for handling Marilyn's situation.

Zedeck : How'd she take it?

Winstone : Not well.

Zedeck : I feel bad about it, but it's for her own good. We got to keep her away from the charity. The less scrutiny, the better.

Winstone : Understood.

Zedeck : I always liked her. She means well. But she talks too much. You got my lunch?

A courier : Egg salad on rye. They were all out of pumpernickel.

Zedeck : You hungry? You want half a sandwich?

Winstone : No, no, no, thank you.

Courier : Here you go, Mr. Winstone.

Zedeck : For now, we're going to have to keep doing this a little at a time.

Winstone : Of course. The Tobins will be grateful.

 

Ellen is from Patty. They are installed in a sofa, Corey at their side.

 

Ellen : So, Malcolm came through for me.

Patty : And?

Ellen : My sister was lying about everything.

Patty : I'm sorry.

Ellen : Maybe she deserves to go to jail. I don't know, help straighten her out. But... She has a baby. And my parents would be devastated. What would you do?

Patty : Ellen, My husband is gone, and my unemployed teenage son is about to be a father. I think you might want to ask someone else for family advice.

Ellen : At least Corey stuck by you.

Patty : Because I feed him. How do you think Tom is doing? Do you speak to him much?

Ellen : No, not really.

Patty : He's been so... tense... lately. It's just not like him.

Ellen : I see you still have a hole over there. So are you going ahead

with the renovation?

Patty : I haven't made a decision yet.

 

Ellen returned to see Carrie. She shows him a picture of Anne.

Ellen : I want to ask you something. Do you know who this woman is?

Carrie : Where did you find that?

Ellen : That's what Mom wanted to know.

Carrie : You showed this to Mom? Shouldn't have done that.

Ellen : Why? Do you know who she is?

Carrie : What did Mom tell you about her?

Ellen : She said that she used to babysit for me.

Carrie : Then I guess she did. I only remember seeing her once or twice, and Mom never liked talking about her.

Ellen : You know, when we were kids, you used to tell me I was adopted.

Carrie : I was just screwing with you. Jesus, Ellen, you weren't adopted. You have the same stupid parents You're a Parsons. Forget about that woman and deal with it. Can you help me with my case or not?

Ellen : Yes, I can. But I'm not going to.

Carrie : Why not?

Ellen : You did this to yourself. So don't blame me. Or Mom or Dad or anyone else, for that matter. You put yourself in here. Deal with the consequences.

 

Winstone and his father met in a bar, they drink a glass.

 

Wiggins : This city's a shithole.

Winstone : What do you care? You're leaving. Finish your drink,

then I'm putting you on a bus back home.

Wiggins : Thanks. But I ain't leaving, kid.

Winstone : Listen to me. I have connections. I know people who can hurt you. I just have to pick up a phone.

Bartender : Another round?

Wiggins : Just keep them coming. You know... When you left, I thought you were getting out of the business. Just turning your back on your dear ol' dad. But, hell... You're pulling the biggest con of all.

Winstone : No, this is my job, Dad. I'm an attorney. And the Tobins aren't marks, they're clients.

Wiggins : Right.

Winstone : They're more than clients, they're...

Wiggins : What, family?

Bartender : Do you want to open a tab?

Wiggins : My son's buying. He's a big shot lawyer. - Long or short, a con's a con. This may come as a surprise, but... I didn't come here

to spoil your game.

Winstone : There is no game.

Wiggins : Shit. Louis Tobin, what he got away with. The guy's better than both of us. There's no way he wasn't gonna stash away something before he kicked.

Winstone : He didn't.

Wiggins : Horseshit! There's money. And I want in.

 

Ellen gave an appointment to Tessa Marchetti.

 

Tessa : Why are we not meeting in your office?

Ellen : I could lose my job. So this meeting never took place, okay?

Tessa : I understand.

Ellen : The truth is, we do believe the Tobins were involved in your mother's death.

Tessa : Why do you think that?

Ellen : I can't give you specifics, but... I'm concerned for your safety.

Tessa : What should I do?

Ellen : Call this number.

Tessa : Thank you, Ms. Parsons.

 

Patty and Tom talk in the office of Patty.

 

Tom : So we have one week, then the judge is just gonna dump us?

Patty : Yes, it seems that Judge Reilly and the victims have lost their confidence in us.

Tom : That is bullshit.

 

Patty's cell phone rings.

 

Patty : Hello.

Tessa : This is Tessa Marchetti. I want to talk to you again.

Patty : Okay, Tessa. I'd be happy to see you.

Tessa : I'm just a couple blocks away from your office.

Patty : Why don't you come on over. I'll be waiting.

Tessa : All right.

Patty : Everything's going to be fine.

Tessa : I'm on my way.

 

Patty : I wonder why she decided to talk.

Tom : I have no idea.

 

Ellen calls his office to his car.

 

Phone : OnStar ready.

Ellen : Call office.

Phone : Dialing.

Operator : District attorney.

Ellen : Hi, it's Ellen Parsons. Could you tell Curtis Gates I won't be coming in tomorrow?

Operator : Sure, Miss Parsons. Can I tell him why?

Ellen : Tell him I'm out of town on an investigation.

Operator : Certainly.

Ellen : Thank you.

Operator : You're welcome.

 

Outside the office of Patty, a car stops at the height of Tessa. A policeman comes out.

 

Policeman : Tessa Marchetti? Come with us, please.

 

Patty and Tom are getting impatient.

 

Tom : Where is she?

Patty : Call her.

 

In the police car.

 

Policeman : You're under arrest. Don't answer that.

 

Driving his car, Ellen look at the photograph of Anne Connel.

 - - - - - - - - -

Ecrit par mamynicky 

Kikavu ?

Au total, 5 membres ont visionné cet épisode !

RonanBart 
05.10.2016 vers 14h

drogba 
Date inconnue

mamynicky 
Date inconnue

WiniFRED 
Date inconnue

Matrix32 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recrute et on recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente
Actualités
Glenn Close récompensée aux Critics Choice Movie Awards

Glenn Close récompensée aux Critics Choice Movie Awards
Le jury de la 24ème cérémonie des Critics' Choice Movie Awards, qui s'est tenue le 13 janvier...

Shooter | Nouveaux épisodes dans la ligne de mire de Cstar

Shooter | Nouveaux épisodes dans la ligne de mire de Cstar
Cstar poursuit ce soir dès 21h sa diffusion de la saison 1 de Shooter portée par Ryan Philippe....

Nouveau sondage : duel sans dommages... on l'espère !

Nouveau sondage : duel sans dommages... on l'espère !
Le sondage précédent vous demandait de choisir une actrice qui aurait pu avoir l'étoffe de remplacer...

Glenn Close | Un Golden Globe pour son rôle dans The Wife

Glenn Close | Un Golden Globe pour son rôle dans The Wife
A l'occasion de la 76eme cérémonie des Golden Globes qui s'est tenue hier, le 6 janvier 2019, à...

Damages a pris la résolution de changer de design

Damages a pris la résolution de changer de design
Petit coup de frais sur le quartier pour démarrer l'année 2019 : j'ai essayé de le réaliser sans...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

[Duel] L'heure est venue de départager Patty Hewes et Ellen Parsons ! Vous votez pour...

Total : 9 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

quimper, 16.01.2019 à 01:20

Et commenter l'annonce de la saison 8. Avec tous les mots c'est mieux !!! [

serieserie, 16.01.2019 à 14:32

Supergirl vous attend pour fêter ces deux ans d'ouverture! Si vous savez cliquer, c'est pour vous!

Sas1608, Avant-hier à 10:01

Plusieurs nouvelles informations concernant la saison 15 de Grey's Anatomy à lire sur le quartier !!

choup37, Avant-hier à 17:37

Calendrier et sondage vous attendent sur Kaamelott

teddymatt, Hier à 21:38

2004 - 2009 - 2019 Le Quartier THE L WORD est en fête. Nous t'invitons à participer aux animations proposées. Au plaisir de

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site